Roi Pelé: La Légende du Football brésilien admis en soins intensifs

Le roi pelé, légende du fooball
Par Eugène SAHI
Publié le 11 septembre 2021 à 10:39 | mis à jour le 11 septembre 2021 à 10:39

Opéré d’une tumeur suspecte au côlon il y a une semaine, la légende du football brésilien, Pelé, 80 ans, se trouve toujours depuis vendredi dans une unité de soins intensifs à Sao Paulo, selon des médias.

Le roi Pelé atteint d’une tumeur suspecte ​au côlon

L’hôpital Albert Einstein de Sao Paulo a déclaré dans un communiqué qu’Edson Arantes do Nascimento, 80 ans, se rétablissait de manière satisfaisante », bien qu’il soit toujours en soins intensifs. L’hôpital a déclaré lundi que Pelé devait être transféré dans une chambre ordinaire mardi.

L’hôpital a également déclaré que Pelé était éveillé, qu’il parlait activement et gardait ses signes vitaux normaux. Le triple champion du monde a également déclaré sur son Instagram que "chaque jour je me sens un peu mieux".

Il s’est rendu à l’hôpital pour des examens de routine à la fin du mois d’août lorsque la tumeur a été découverte. L’hôpital a alors déclaré dans un communiqué que la tumeur avait été identifiée lors d’examens cardiovasculaires et de laboratoire de routine. Il a ajouté avoir collecté des échantillons à analyser mais n’a pas publié les résultats.

Une santé devenue très fragile

La santé de celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de tous les temps, s’est montrée fragile ces dernières années, avec plusieurs hospitalisations.

La dernière remonte à avril 2019, à Paris, en raison d’une infection urinaire sévère. De retour au Brésil, il s’était vu retirer un calcul rénal. Fin 2014, Pelé avait déjà été victime d’une grave infection urinaire et placé en soins intensifs et sous dialyse.

Il est aussi diminué par des problèmes aux hanches et se déplaçait à l’aide d’un déambulateur lors de ses dernières apparitions publiques.

En février 2020, Pelé avait tenu à rassurer ses admirateurs sur sa santé mentale, après des propos de son fils Edinho affirmant qu’il vivait «reclus» et souffrait «d’une certaine forme de dépression».




Afficher les commentaires
Articles les plus lus