Rupture avec Gbagbo: Les jeunes du FPI se mettent en ordre de bataille

Côte d'Ivoire : Après la rupture avec Gbagbo, la J FPI se met en ordre de bataille
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 12 septembre 2021 à 14:29 | mis à jour le 12 septembre 2021 à 14:29

La Jeunesse du Front populaire ivoirien (J FPI) a réitéré son attachement à l'ex-Premier ministre, Pascal Affi N'guessan, à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire tenue, samedi 11 septembre au siège du Parti à Abidjan.

Renaissance du FPI : Lia Gnan et ses camarades vont bientôt investir le terrain

Ils ont répondu nombreux à l'appel du premier responsable de la Jeunesse du Front populaire ivoirien, le Secrétaire national, Lia Gnan Ferdinand. Samedi 11 septembre 2021 au siège du FPI, les jeunes du parti ont tenu une assemblée générale à l'issue de laquelle ils ont rassuré Pascal Affi N'guessan, de leur soutien indéfectible, après sa rupture avec son "ancien patron", Laurent Gbagbo.

" La JFPI rassure le président et la direction du parti, de sa disponibilité, son soutien et sa loyauté à cette étape cruciale de la lutte", mais "condamne fermement cette attitude du camarade Laurent Gbagbo et réaffirme son attachement aux valeurs et principes du FPI".

Les jeunes de la JFPI ont encouragé le président Affi N'guessan à poursuivre l'œuvre de renaissance du parti. Laurent Gbagbo, faut-il le rappeler, a préféré la rupture définitive avec son ancien Premier ministre qu'il accuse de "confisquer le FPI", préférant créer un nouveau parti politique.

Pour les jeunes, abandonner le FPI, comme l'a fait l'ex-président, au moment où les Ivoiriens espéraient un recours au slogan «Asseyons-nous et discutons », pour faire face aux défis nouveaux, c’est renoncer au combat pour l’unité du parti, pour le rassemblement des Ivoiriens".

La jeunesse du FPI qui a définitivement tourné la page Gbagbo, se dit désormais fixée vers de nouveaux objectifs, notamment la redynamisation des bases du parti dans la perspective de la présidentielle de 2025. "Nous avons un rôle, nous avons un devoir, on doit réinventer la Côte d'Ivoire", a déclaré le leader de la jeunesse du FPI. Avant de sonner la mobilisation de ses troupes.

"Nous nous sommes parlé pour qu'on se mette en mission sur le terrain pour permettre à notre parti d'être plus dynamique", a laissé entendre Lia Gnan, avant de conclure : " Nous sommes à un moment de démonstration, d'engagement et de clarification".

L'assemblée générale extraordinaire a enregistré la présence des responsables des fédérations, venus des quatre coins de la Côte d'Ivoire. L'ex-Premier ministre Pascal Affi N'guessan a rehaussé de sa présence, ce conclave des jeunes de son parti.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus