Pascal Affi N’guessan : "Gbagbo ne peut pas être candidat en 2025"

Affi N'guessan:
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 12 septembre 2021 à 15:42 | mis à jour le 12 septembre 2021 à 15:42

Face aux jeunes de son parti, réunis en assemblée générale extraordinaire, samedi 11 septembre 2021, Pascal Affi N'guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), a déclaré qu'il considère sa rupture avec Laurent Gbagbo, comme une libération.

Affi N'guessan: "Ce n'est pas du tout responsable, la manière dont Gbagbo a géré cette affaire"

Entre Laurent Gbagbo et son ancien Premier ministre Pascal Affi N'guessan, la rupture est définitivement consommée depuis le samedi 9 août dernier. Ce jour, l'ancien président, revenu d'exil après 10 années passées loin des frontières ivoiriennes, a préféré comme solution de résolution de la crise qui secouait le Front populaire ivoirien, d’abandonner "l'enveloppe" du parti, aux mains de son ex-collaborateur.

Face à ses partisans, il a annoncé la création d' un nouvel instrument politique, encore plus fort. Une décision que juge irresponsable Affi N'guessan. " Ce n'est pas du tout responsable, la manière dont Gbagbo a géré cette affaire", dit-il.

" Je ne vois pas comment gérer une telle organisation et espérer atteindre des objectifs", a fait remarquer l'ancien Premier ministre. Et de poursuivre : « Cette affaire va capoter. Ça n’ira nulle part. De la même façon que la gestion de la crise de 2002 à 2010, nous a conduit là où, ça nous a conduits, c’est la même chose qui va se passer (...)", a-t-il expliqué.

Puis de s'interroger sur les motivations réelles de l'ex-chef de l' Etat. " Tu n’as pas été candidat en 2020, parce qu’il y a cette affaire de 20 ans, qui est une épée de Damoclès. Comment est-ce que tu penses que tu peux être candidat en 2025 ? Parce que si tu n’as pas été candidat en 2020, tu ne pourras pas être candidat en 2025. Même être président de parti, logiquement, tu ne peux pas l’être, parce que tu as perdu tes droits civiques. Donc à quoi rime tout ce que tu fais ? Quel est l’objectif. Nuire au FPI, empêcher le FPI de revenir au pouvoir ou bien tu as un plan ? ", a ironisé M. Affi.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus