Boxe: Trump apparaît dans l’arène, Evander Holyfield KO au 1er round

BOXE? Evander Holyfield: Vieux, usé et trop faible
Par Eugène SAHI
Publié le 13 septembre 2021 à 13:26 | mis à jour le 13 septembre 2021 à 13:26

Humiliante défaite par KO technique de l’ancien champion du monde de boxe Evander Holyfield, 58 ans, en Floride, dans la nuit de samedi à dimanche face à Vitor Belfort. L’ancien président américain Donald Trump y était en commentateur.

Evander Holyfield: Vieux, usé et trop faible, le vétéran se fait corriger par le maître en arts martiaux

Evander Holyfield a été terrassé samedi nuit dès le premier round, face au maître en arts martiaux Vitor Belfort. Le soutien de Donald Trump, accueilli dans l’arène par les ovations du public, n’a pas suffi à Evander Holyfield.

Sur fond de commentaires donnés par l’ancien président américain, choisi pour animer le show au Seminole Hard Rock casino à Hollywood, Floride, le Brésilien Vitor Belfort n’a laissé aucune chance à son adversaire.

Dès les premières secondes du match, l'ancien champion de boxe a subi une rafale de coups de son adversaire qui l'a rapidement envoyé dans les cordes.

A peine revenu sur ses pieds, l'Américain s'est retrouvé au tapis après une série de coups portés par Belfort. Debout avant le décompte de l'arbitre, il a subi un nouvel assaut sans parvenir lui-même à porter un seul coup à son rival. L'arbitre a alors arrêté le combat, au grand dam du boxeur.

Holyfield, 58 ans, faisait en Floride son retour sur le ring après avoir battu Brian Nielsen en 2011, point d’orgue de sa brillante carrière de boxeur. « Je n’étais pas blessé », a insisté Holyfield, considérant comme « un peu triste » la décision de l’arbitre. « C’est comme ça, mais je pense que c’était un mauvais choix », a-t-il ajouté.

L’Américain a remporté la médaille d’or aux JO de 1984 en catégorie mi-lourds avant de dominer la catégorie poids lourds-légers dont il a été le champion du monde, et de faire son entrée chez les poids lourds. Il est aussi connu pour avoir battu deux fois Mike Tyson, une fois George Foreman et une fois Riddick Bowe.

Commentateur vedette du match entre Evander Holyfield et Vitor Belfort, Donald Trump a prouvé qu’il n’avait pas perdu sa capacité à distiller quelques folies quand un micro lui est tendu.

Après avoir honoré la mémoire des services de secours à New York pour les 20 ans du 11 septembre, le businessman s’est envolé pour la Floride, où il a assuré son rôle de commentateur spécial pour la soirée. Et visiblement, la salle était toute acquise à sa cause.

Une fois le casque sur la tête, le 45ème Président des États-Unis qui, plusieurs mois après sa défaite, est toujours convaincu que l’élection 2020 a été truquée, n’a pas hésité à faire parler de lui et surtout en faisant rire autour de lui.

Quelques jours après avoir clairement annoncé qu’il aimerait bien boxer Joe Biden, le milliardaire Donald Trump s’en est à nouveau pris à l’actuel locataire de la Maison Blanche.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus