Coup d'État - Fadal Dey parle aux Guinéens : "C'est quoi le projet ?"

Coup d'État/ Fadal Dey parle aux Guinéens :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 septembre 2021 à 16:08 | mis à jour le 14 septembre 2021 à 16:23

Fadal Dey s'est récemment prononcé sur le coup d'État survenu en Guinée le dimanche 5 septembre 2021 qui a vu la chute d'Alpha Condé au pouvoir depuis 2010. Le chanteur ivoirien a laissé transparaitre des interrogations à l'endroit du peuple guinéen.

Fadal Dey : "Des gouvernés aux gouvernants, qui est donc le véritable problème de la Guinée ?"

Alpha Condé n'est plus au pouvoir en Guinée depuis le 5 septembre 2021. Il a été déposé par des militaires dirigés par le colonel Mamady Doumbouya. L'ancien président guinéen est actuellement détenu par la junte militaire. Fadal Dey a suivi de loin la chute d'Alpha Condé et a tenu à livrer ses impressions à la suite de ce coup d'État.

"Après la mort du président Sekou Touré, l’armée fait un coup d’État et s’empare du pouvoir. Le peuple descend dans la rue en criant liberté et dit merci à l’armée. Le général Lassana Conté devient alors président après avoir « libéré » le peuple. Lassana Conté restera au pouvoir jusqu’à sa mort. Le jour de son décès, l’armée encore fait un coup d’État et s’empare du pouvoir. Le même peuple descend dans la rue en criant liberté et dit merci à l’armée. Le capitaine Dadis Camara devient président après avoir « libéré » le même peuple", a rappelé le reggaeman originaire de Côte d'Ivoire.

Fadal Dey n'arrive visiblement pas à comprendre la réaction du peuple guinéen à chaque fois que leur pays est frappé par un putsch. "Un jour, un autre coup d’État intervient dans le coup d’État. Le capitaine Dadis Camara est renversé par ses frères d’armes et le général Sekouba Konate s’empare du pouvoir. Le peuple encore descend dans la rue en criant liberté et dit merci à l’armée. Le général Sekouba Konate devient président après avoir « libéré » toujours le même peuple. Ce dernier remettra le pouvoir aux civils après une transition", a-t-il ajouté.

Le chanteur fait remarquer que lors de la chute d'Alpha Condé, "le civil président élu" le même peuple est encore descendu dans la rue en criant "liberté" à la gloire du colonel Mamady Doumbouya. "Alors question: Peuple de la Guinée, c’est quoi le projet ? C’est quoi la liberté ? Des gouvernés aux gouvernants qui est donc le véritable problème de la Guinée", a cherché à savoir Fadal Dey.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus