Guinée : La junte militaire veut éviter toutes exactions

Guinée : La junte militaire veut éviter toutes exactions
Par K. Richard Kouassi
Publié le 15 septembre 2021 à 16:39 | mis à jour le 15 septembre 2021 à 16:43

La junte militaire au pouvoir en Guinée depuis le dimanche 5 septembre 2021 n'entend pas tolérer des exactions contre la population. À cet effet, le colonel Mamady Doumbouya a annoncé la mise en place d'un numéro vert pour dénoncer toutes dérives des nouveaux hommes forts de Conakry.

Guinée : Le CNRD met en place un numéro vert contre les exactions

Le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a pris les rênes du pouvoir depuis la chute d'Alpha Condé il y a à peu près deux semaines. Une fois installé, le colonel Mamady Doumbouya a procédé à la libération des prisonniers politiques. Comme pour s'attirer la sympathie des Guinéens, les putschistes viennent de prendre une autre décision. En effet, le comité a mis en service un numéro vert (100) accessible à partir de tous les opérateurs de téléphonie mobile de la Guinée. L'objectif est de permettre à la population de dénoncer de probables abus que pourront commettre des éléments des forces de défense et de sécurité.

"C’est une initiative salutaire. C’est important parce que d’une manière générale, les services de sécurité s’adonnent parfois à des abus qui passent inaperçus. J’espère simplement que ce numéro sera opérationnel à tout moment, et que les appels ne resteront pas vains", a déclaré Abdoul Sacko, coordinateur général du réseau CoJeLPaiD (Convergence des jeunes et leaders pour la paix et la démocratie à nos confrères de TV5 Monde).

L'Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) salue également la nouvelle mesure prise par les autorités guinéennes. Pour elle, "c'est une très belle initiative, parce que parfois, les forces de défense et de sécurité agissent dans une totale impunité".

Toutefois, l'OGDH précise que "l’essentiel ce n’est pas seulement d’avoir un numéro vert", mais de "prendre les dispositions nécessaires pour mener les enquêtes, poursuivre et juger les personnes qui sont responsables des abus".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus