Cameroun : Des fétiches découverts au bureau de l'Autorité portuaire

Cameroun : Des fétiches découverts au bureau de l'Autorité portuaire
Par K. Richard Kouassi
Publié le 15 septembre 2021 à 19:52 | mis à jour le 15 septembre 2021 à 19:52

Une scène insolite s'est déroulée récemment au Cameroun. Les employés de l'Autorité portuaire nationale (APN) ont découvert des fétiches dans les locaux de ladite structure. Cette curieuse trouvaille a amené les responsables à prendre des dispositions.

Cameroun : Qui a déposé des fétiches à l'APN ?

Les faits se déroulent à l'Autorité portuaire nationale. Alors que les employés et les responsables de l'APN s'affairent pour débuter leur travail, une découverte insolite va freiner leurs ardeurs. En effet, c'est avec une grande surprise que des fétiches ont été trouvés au bureau de l'autorité portuaire situé au premier étage. L'information est confirmée par un communiqué du docteur Eboupeke Louis, le directeur général de l'APN.

À la suite de la découverte des fétiches dans les locaux de l'Autorité portuaire nationale, la direction générale a annoncé des mesures exceptionnelles. Désormais, "l'heure d'embauche étant de 7 h 30, l'accès à l'immeuble et dans les bureaux est interdit avant 7 h, sauf dérogation express et écrite du directeur général".

Par ailleurs, on apprend que les bureaux du premier et quatrième étage seront désormais hermétiquement fermés à la fin de la journée de travail, de lundi à vendredi au plus tard à 19 h. Le communiqué précise que les agents de sécurité ont le devoir de faire la ronde de leurs étages respectifs afin de s'assurer qu'aucun agent ne se trouve dans les locaux sans détenir une autorisation du directeur général.

Dr Eboupeke Louis tient à faire savoir qu' "aucun accès dans l'immeuble ni aux bureaux de l'APN n'est plus autorisé le weekend, quelle que soit la raison sauf dérogation écrite du directeur général". Tout en accordant un attachement au strict respect de ces nouvelles mesures, il note que les vigiles exerçant désormais en duo, l'un d'eux a pour obligation de procéder systématiquement et sans discrimination à la fouille de tous les agents.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus