Gabon : Ali Bongo Odimba pleure Casimir Oyé Mba

Gabon : Ali Bongo Odimba pleure Casimir Oyé Mba
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 septembre 2021 à 12:04 | mis à jour le 16 septembre 2021 à 12:04

Le Gabon est en deuil. Casimir Oyé Mba, le vice-président de l'Union nationale (UN) est décédé à Paris le jeudi 16 septembre 2021 à l'âge de 79 ans. L'ancien Premier ministre gabonais avait été évacué à la suite d'une contamination à la covid -19.

Le Gabon perd un ancien Premier ministre

La nouvelle de la mort de Casimir Oyé Mba est tombée le jeudi 16 septembre 2021. L'homme politique gabonais qui avait été transféré en France le 11 septembre 2021 à cause d'une forme sévère de la covid. Il était interné à l'hôpital Paris Saint-Joseph, avait révélé Jeune Afrique. L'ex-Premier ministre avait déjà passé une semaine à la polyclinique Chambrier de Libreville. Notre source fait savoir que l'opposant n'était pas disposé à se faire vacciner contre la maladie à coronavirus.

Ali Bongo Odimba a exprimé sa tristesse à l'annonce de la disparition de Casimir Oyé Mba. "C'est avec tristesse que j'ai appris le décès ce matin à Paris de M. Casimir Oyé Mba. Cet homme d'État aura consacré sa vie à la chose publique, au # Gabon où il a été 1er ministre comme en Afrique centrale en tant que gouverneur de la BEAC. Mes sincères condoléances à sa famille", a déclaré le président de la République du Gabon.

Ancien gouverneur de la BEAC (Banque des États de l'Afrique centrale), Casimir Oyé Mba est né le 20 avril 1942 à Nzamaligué, au Gabon. Titulaire d'une licence de droit et de sciences politiques obtenu à l'Université de Rennes, il avait un DESS de droit. Avec le départ de Casimir Oyé Mba, l'opposition gabonaise perd l'une de ses grandes figures.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus