Guinée: La junte dépouille Mohamed Diané, ex-ministre de la Défense

Guinée : Tout sur l'inventaire de la junte à propos de la fortune de Dr Mohamed Diané
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 septembre 2021 à 17:00 | mis à jour le 20 septembre 2021 à 17:14

La junte militaire au pouvoir en Guinée s'est lancée dans une opération « mains propres » contre d'anciens dignitaires du régime Condé. Dr Mohamed Diané, ancien ministre de la Défense, vient de faire les frais des militaires du CNRD, qui l'accusent de « détournements de deniers publics ».

Guinée : Tout sur l'inventaire de la junte à propos de la fortune de Dr Mohamed Diané

5 septembre 2021, Mamady Doumbouya renverse le Président Alpha Condé à la suite d'une mutinerie. Et depuis, la junte militaire du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) s'est installée au palais de Sékoutouréyah. En dépit de la pression de la CEDEAO, Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de la communauté internationale, les militaires guinéens, qui se sont emparés du pouvoir, restent droits dans leurs bottes. Ils indiquent d'ailleurs qu'ils ne céderont à aucune pression.

Faisant fi des récentes résolutions de l'organisation sous régionale les appelant à organiser des élections dans un délai de six mois, c'est plutôt à une opération mains propres que la junte s'est lancée à Conakry. Selon le site d'informations senego.com, l'une des premières personnalités guinéennes à faire les frais des militaires, c'est bien Docteur Mohamed Diané, ancien ministre de la Défense.

Le CNRD souligne en effet que l'opération « mains propres qu'il a initiée, a permis de prendre « la main dans le sac pour des faits de détournements de deniers publics », plusieurs personnalités de l'ancien régime, dont l'ancien ministre de la Défense.

« Nous vous livrons ici le dossier que nous venons de boucler sur le cas de l’ancien Ministre de la Défense et chargé des affaires présidentielles, Docteur Mohamed Diané », peut-on lire dans la déclaration du CNRD, qui cite pêle-mêle :

– 60 millions de dollars (600 milliards de francs guinéens) cash récupérés dans la cave de son domicile personnel

– 75,8 kg d’or 22 carats valant près de 40 milliards de francs guinéens

– 17 diamants 2 carats valant près de 10 milliards de francs guinéens

– 47 villas entre le quartier Camayenne et Kagbélén

– 53 immeubles : dont 35 à Conakry, 4 à Kindia, 7 à Kankan, 3 à Labé, 4 à N’Zérékoré

– 18 voitures de Luxe neuves

– 75 parcelles nues à Conakry

– 200 hectares à Dubréka

– 1500 hectares à Forécariah

– 2000 hectares à Kankan

– 7 hôtels

– 25 fours à pain

– 7 usines production d’eau en bouteille

– 16 fermes avicoles de plus de 2 millions de poussins au total

– 5 usines de production de jus de fruits naturel

– des parts dans plusieurs sociétés de la place dont : la CBG, Orange Guinée, la GAC, la SMD, la SAG

– 13 concessions minières à Boké, Dinguiraye et Suguiri

– des parts dans le business d’importation de distribution du carburant avec plus de 70 camions-citernes à travers le pays

– l’exclusivité du business d’exportation des noix de cajou

Tout ceci pour un total, de 1,2 milliard de dollars.

Source: senego.com


Afficher les commentaires
Articles les plus lus