Titrologie : PDCI / Billon formel « Bédié ne sera pas candidat en 2025 »

Titrologie : Billon formel « Bédié ne sera pas candidat en 2025 »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 21 septembre 2021 à 09:00 | mis à jour le 21 septembre 2021 à 09:02

La politique tient une place de choix dans la titrologie de ce 21 septembre 2021. La lutte de générations au PDCI, le nouveau parti de Gbagbo, la sortie d'Adama Bictogo, DE du RHDP, les ennuis de Guillaume Soro, président de GPS, sont autant de thématiques passées en revue dans la prisse ivoirienne du jour.

Titrologie : « Des Chefs d'État en colère contre l'ex-chef rebelle » Guillaume Soro

Jean-Louis Billon ne donne aucun répit à Henri Konan Bédié au PDCI-RDA. L'ancien ministre du Commerce se positionne d'ores et déjà comme candidat du vieux parti à la présidentielle de 2025. « J'annonce ma candidature très tôt pour que le débat commence maintenant », s'est-il confié à Le Nouveau Réveil. Le Secrétaire exécutif chargé de la propagande du PDCI exclut toutefois toute éventualité de candidature du président du parti, qui pourrait être frappé par la limitation d'âge comme condition d'éligibilité.

Le nouveau parti de Laurent Gbagbo se met peu à peu en place. Cependant, les tractations et autres luttes intestines dénotent d'ores et déjà de profondes dissensions au sein de la gauche ivoirienne. Le cas Simone Gbagbo constituant un véritable casse-tête chinois.

Au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), les choses semblent aller comme sur des roulettes. « Ça bosse dur au RHDP", déclare Le Patriote. N'empêche pour la restructuration du RHDP, "des têtes vont tomber », prévient Le Jour Plus. La sortie d'Adama Bictogo, Directeur exécutif du parti présidentiel, à propos du « 1er mandat de la 3e République » d'Alassane Ouattara n'a par ailleurs pas échappé à la vigilance des partis d'opposition, qui attestent de « la preuve que le régime veut confisquer le pouvoir », selon Le Bélier.

Exilé depuis son retour manqué en Côte d'Ivoire, le 23 décembre 2019, Guillaume Soro traverse un véritable désert politique. Ses dissensions d'avec son désormais ancien mentor peinent à trouver une solution, d'autant plus que « des chefs d'État sont en colère contre l'ex-chef rebelle », apprend-on de L'Essor ivoirien.

En dépit de tous ces brouhahas politiques, le gouvernement ivoirien est au travail. Le Premier ministre a en effet lancé les travaux de la côtière, qui se chiffrent à des centaines de milliards de FCFA. « Axe Abidjan - San Pedro, une infrastructure ultra-moderne », révèle Le Miroir d'Abidjan.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus