Délivrance de faux pass-sanitaires au Bénin, des personnes arrêtées

Bénin :   Des agents de santé interpellés pour délivrance de faux pass-sanitaires
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 21 septembre 2021 à 18:10 | mis à jour le 21 septembre 2021 à 18:10

Au Bénin, sept personnes présumées auteurs de trafic de faux carnets de vaccination contre la COVID-19, séjournent depuis quelques heures à la brigade économique et financière où elles sont gardées.

Bénin : Des agents de santé mis aux arrêts pour délivrance de faux pass-sanitaires COVID-19

Au moins 7 personnes dont des infirmiers et des sages-femmes ont été interpellées après des soupçons, par les autorités, de trafic de faux carnets de vaccination contre la COVID-19. Selon RFI, ces suspects délivraient contre de l’argent, des carnets équivalant du pass vaccinal sans l’effectivité du vaccin contre la COVID-19.

"L’envoi de la copie d’une pièce d’identité par voie électronique suffisait, il n’était pas nécessaire de se présenter. Les faux carnets étaient revendus entre 5 et 25 000 FCFA ", révèle le média. Auditionnées dans la cadre de l’enquête, ces personnes incriminées ont été gardées à vue en attendant d’être présentées au procureur de la République du Bénin. Des dizaines de bénéficiaires de ces faux carnets et leurs complices sont recherchés. Les sept personnes gardées à vue, devraient être présentées au procureur avant vendredi. L’enquête et les auditions se poursuivent.

Le ministre de la Santé s’est exprimé solennellement sur l’affaire, traitant les mis en cause « d’agents criminels sans foi ni loi ». "Ils s’exposent à de lourdes sanctions pénales et administratives", menace Benjamin Hounkpatin. Après l’arrestation il y a quelques jours de 3 personnes dont un agent de santé, sept autres personnes sont actuellement entre les mains de la brigade économique et financière.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus