Sorti de prison, Anges Félix N’Dakpri exprime sa reconnaissance à l’ UJOCCI

Après sa sortie de prison : Anges Félix N’Dakpri traduit sa reconnaissance à l’ UJOCCI
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 septembre 2021 à 01:11 | mis à jour le 22 septembre 2021 à 01:11

Ce mardi 21 septembre 2021, Philip Kla, président de l’Union des journalistes Culturels de Côte d’Ivoire ( Ujocci ), a reçu une délégation de l’association des éditeurs ivoiriens (Assedi) au siège de l’Union à Cocody-Blockhauss. Le président de l’UJOCCI était avec quelques membres de son Bureau exécutif dont Sylvain Dakouri et Jean-Mélaine Bitty.

Anges Félix N’Dakpri : « J’ai tenu à dire merci à l’ Ujocci qui m’a soutenu à travers des pensées positives, des prières et des écrits, pendant cette situation qui m’a fait séjourner en prison durant 10 mois »

Cette rencontre sollicitée par le président de l’Association des éditeurs de Côte d’Ivoire (Assedi), Anges Félix N’Dakpri, avait pour objectif de témoigner sa reconnaissance et sa gratitude à l’endroit de toute la corporation des journalistes en général et celle des journalistes culturels en particulier, pour le soutien à lui apporté pendant sa détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).

C’est ce qu’a traduit à l’entame de la rencontre, Charles Pemont, Vice-président chargé de la communication de l’Assedi. « Nous sommes d’abord là pour une visite de courtoisie et saisir l’occasion pour traduire les remerciements du président N’Dakpri pour tout le soutien porté à son égard pendant ces 10 mois de détention en prison », a-t-il signifié.

Prenant la parole, le président Anges Félix N’Dakrpi a, en son nom personnel et celui de sa famille, remercié l’Ujocci avec à sa tête, le président Philip Kla, pour le soutien dont il a bénéficié lors de son séjour carcéral.

« J’estime que quand une personne, qu’elle soit morale ou physique, te fait du bien, il est bon de revenir vers cette personne pour lui dire merci. J’ai tenu à dire merci à l’ Ujocci qui m’a soutenu à travers des pensées positives, des prières et des écrits, pendant cette situation qui m’a fait séjourner en prison durant 10 mois. Le plus important est qu’on te porte en prière et qu’on émette des pensées positives et c’est cela qui nous fortifie pendant ce genre d’épreuves », a-t-il témoigné.

Et d’ajouter : « J’ai eu régulièrement les échos des actes et des attentions que vous avez bien voulu m’accorder. Je voudrais vous dire merci, à toi personnellement, à l’ensemble des journalistes et en particulier les journalistes culturels pour ce qui a été fait discrètement et publiquement ».

Concernant son état d’esprit au sortir de cette situation, le président de l’Assedi a relevé qu’il ne nourrit aucun esprit de vengeance encore moins de rancœur et de rancune. « Je sors de cette situation en bonne santé physique, mentale et morale grâce à Dieu qui m’a préservé pendant tout ce parcours que je perçois aujourd’hui comme une école. Je sors de là sans rancune, ni esprit vindicatif ni haine. Je reçois ces moments comme une arme supplémentaire qui va m’aider à me projeter », a-t-il précisé.

Pour sa part, le président Philip Kla a reçu cette initiative de reconnaissance comme une heureuse nouvelle. « Cette visite est salutaire et pleine de sagesse et d’humilité. En tant qu’aîné, il nous appartenait à nous d’aller vers vous au sortir d’une telle situation. Mais en toute humilité, vous avez décidé de faire le sens contraire en venant vers nous. Nous en sommes honorés. Votre état d’esprit et votre visible embonpoint nous rassurent. L’ Ujocci et l’Assedi étant partenaires, il était de notre devoir de vous soutenir pendant cette épreuve difficile que vous, amoureux du livre, avez vécu. Les journalistes culturels sont heureux de savoir que leur partenaire est en bonne santé et qu’il n’est animé d’aucun esprit revanchard, mais qu’il a décidé de s’investir dans la réconciliation nationale », a traduit le président de l’Union des journalistes culturels.

Dans la suite des échanges, le président Anges Félix N’Dakpri a fait savoir que ses nouveaux challenges avec le livre seront la participation de l’Assedi au Salon international du livre africain qui se tiendra à Paris à partir du 25 septembre prochain, et l’organisation de l’Assemblée générale élective de l’Assedi qui se tiendra à la fin de l’année 2021.

Sercom UJOCCI


Afficher les commentaires
Articles les plus lus