FC Barcelone: Roberto Martinez pour remplacer Ronald Koeman

FC Barcelone
Par Eugène SAHI
Publié le 22 septembre 2021 à 17:38 | mis à jour le 22 septembre 2021 à 17:39

L'entraîneur de la Belgique, Roberto Martinez, est la cible du FC Barcelone pour succéder au sélectionneur Ronald Koeman qui multiplie les contre performances avec le Barça.

FC Barcelone: Roberto Martinez, profil parfait pour ressusciter les Blaugrana

Annoncé pour succéder à Ronald Koeman, technicien du Barça, Martinez dit être concentré sur le Mondial 2022 avec l'équipe nationale de football de la Belgique qui tient les rênes depuis 2015. Contre toute attente, le sélectionneur des belges a balayé “les rumeurs et la succession de Ronald Koeman” qui, selon ses dires, n'est "pas d'actualité". Car Martinez et la Belgique défieront la France en demi-finale de la Ligue des Nations, le 7 octobre.

“Comme vous pouvez l’imaginer, il n’y a rien, vraiment rien, à commenter de mon côté, nous a confié l’Espagnol. Évidemment, il y a toujours des rumeurs, elles sont toujours là. C’est normal en football. Quand vous perdez trois matches, les rumeurs disent que vous allez perdre votre travail. Quand ça va bien, que vous avez de bons résultats, il y a aussi des rumeurs. Mais il n’y a rien à commenter me concernant à ce moment.” Suite à la large défaite contre le Bayern Munich puis à la prestation indigeste contre Grenade, lundi soir, le club catalan s’est mis à la recherche d’un successeur à Ronald Koeman.

Les jours de l’entraîneur néerlandais sont comptés mais le Barça ne se précipitera pas pour le virer. Le club souhaite avant tout, trouver son remplaçant avant de montrer la porte de la sortie à Koeman. Pour succéder à l’ancien sélectionneur des Pays-Bas, un autre nom est ressorti dans la presse catalane. L’un n’est pas une surprise puisqu’il s’agit de Xavi. L’ancien milieu de terrain barcelonais a toujours été le favori dans l’esprit de Joan Laporta, qui en avait d’ailleurs fait une promesse de campagne.

Problème, l’Espagnol a prolongé son contrat avec le club qatari d’Al-Saad. Après la gifle reçue contre le Bayern la semaine passée en Ligue des champions (3-0) et le nul décevant décroché face à Grenade lundi soir en Liga (1-1), le technicien néerlandais a décidé d'innover ce mercredi en conférence de presse.

Roberto Martinez réagit à la rumeur FC Barcelone

Plutôt que de répondre aux questions des journalistes avant le déplacement à Cadix jeudi soir, le coach blaugrana a dégainé un bref communiqué dans lequel il évoque la situation générale du club. "Le club est derrière moi dans cette période de reconstruction", a-t-il lâché d'entrée, comme pour dire qu'il n'a pas l'intention de quitter ses fonctions. Et de poursuivre: "La situation économique du club joue sur la partie sportive, et vice versa. Nous devons reconstruire l'équipe sans pouvoir faire d'investissements. Cela prend du temps. Le point positif à propos de la reconstruction de l'équipe est que les jeunes auront des opportunités, comme Xavi et Iniesta à leur époque. Mais il faut de la patience."

Et surtout, ne pas s'imaginer soulever des trophées cette saison. "Etre plus haut au classement de la Liga serait bien. Mais en Ligue des champions, on ne peut pas s'attendre à des miracles, prévient Koeman. La défaite contre le Bayern doit être abordée sous cet angle. Le processus dans lequel nous nous trouvons fait que l'équipe doit être soutenue par des actes et des paroles. Je sais que la presse reconnaît ce processus. Ce n'est pas la première fois que cela se produit. Nous comptons sur votre soutien dans ces moments difficiles. En tant qu'équipe et joueurs, nous sommes heureux des encouragements reçus contre Grenade." Avant de conclure: "Allez le Barça!"


Afficher les commentaires
Articles les plus lus