Nouveau parti de Gbagbo : L' UNG clarifie sa position ce samedi

Nouveau parti de Gbagbo : L' UNG clarifie sa position ce samedi
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 24 septembre 2021 à 20:08 | mis à jour le 24 septembre 2021 à 20:08

Au moins 3000 personnes sont attendues au Congrès extraordinaire de l' Union des nouvelles générations (UNG), prévu ce samedi 25 septembre 2021 à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Congrès de l' UNG : 3000 congressistes attendus ce samedi à Yamoussoukro

L' Union des nouvelles générations et son président Stéphane Kipré, sont à la croisée des chemins. Ce samedi 25 septembre 2021, cette formation dont le référent politique est Laurent Gbagbo, décidera de répondre favorablement ou non à l'appel de l'ancien chef de l'Etat lancé le 9 août dernier, visant à mettre en place un nouveau parti politique plus grand et rassembleur.

À ce rendez-vous historique qui réunira plus de 3000 congressistes, un seul thème à l'ordre du jour: "L’Union des nouvelles générations face aux enjeux et aux défis de l’appel du référent politique à un grand rassemblement pour une nouvelle force politique en Côte d’Ivoire". Au terme de ce conclave qui durera toute la demi-journée, l'ex-exilé politique et ses lieutenants décideront de se fondre ou non dans le futur parti politique qu'envisage de créer Laurent Gbagbo, d’ici à la mi-octobre.

"En démocratie, la consultation de la base est le processus par lequel chaque décision gagne en légitimité. À l'Union des Nouvelles Générations, l'avis de chaque militant compte, car c'est ensemble que nous rêvons la Côte d'Ivoire. C'est pourquoi, avant toute prise de décision importante, nous consultons. C'est avec un grand plaisir que je vais retrouver tous les congressistes de notre parti ce 25 septembre 2021 à Yamoussoukro", s'est exprimé le président Stéphane Kipré, dans une publication datant du 15 septembre dernier, sur sa page Facebook.

Dans le cadre des pré-congrès éclatés organisés entre le mois d'août et la mi-septembre, les débats au sein des différentes coordinations nationales et de la diaspora, ont été ouverts et constructifs. Chacune des délégations a pu, dans le cadre de ces pré-congrès, adopté un ensemble de résolutions contenues dans un rapport qui a été déposé au Bureau central du Congrès à Abidjan. À Yamoussoukro, tout semble d'ores et déjà près pour accueillir les milliers de congressistes de l' UNG qui déferleront dans la capitale politique ivoirienne, ce samedi.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus