Congrès de l' UNG: Laurent Gbagbo a dépêché une forte délégation

Stéphane Kipré et l' UNG ont repondu favorablement à l'appel de Laurent Gbagbo
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 septembre 2021 à 12:46 | mis à jour le 26 septembre 2021 à 12:46

L'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, absent du pays, a dépêché une importante délégation au congrès extraordinaire de l' Union des nouvelles générations (UNG), tenu le samedi 25 Septembre 2021 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Sébastien Dano Djédjé (représentant Laurent Gbagbo): "Avec Stephane Kipré, on peut aller loin"

L' Union des nouvelles générations (UNG) et son président Stéphane Kipré ont répondu favorablement à l'appel de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, de créer un nouveau parti politique. La grande salle de conférence de la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, a refusé du monde en raison de la forte mobilisation.

Selon les estimations des responsables de l' UNG, ce sont un peu plus de 4000 congressistes qui ont effectué le déplacement dans la capitale politique ivoirienne. L'ambiance semblable à celle des grands jours, n'a pas laissé Indifférent l'ancien ministre Sebastien Dano Djédjé, à la tête d'une délégation de 15 personnes, envoyée par Laurent Gbagbo.

"Le président nous a envoyés pour être ses yeux, regarder, écouter et commenter. Nous avons vu, nous avons écouté les propositions des jeunes, des femmes et des instances spécialisées du parti. Nous sommes fiers et heureux d'être à ces assises", a lâché le représentant de Laurent Gbagbo, visiblement très ému par l'étendue de la mobilisation.

La délégation était composée entre autres des ex-ministres Justin Koné Katina et Odette Sauyet, par Michel Gbagbo, Nestor Dahi, Aka Emmanuel et Dago Auguste.

Le ministre Dano Djédjé n'a pas tari d'éloges à l'endroit de Stéphane Kipré. " C'est un garçon de fidélité, rempli de loyauté à l'égard du président Laurent Gbagbo", a-t-il temoigné. Et de poursuivre : "Le président Stéphane Kipré est un homme de son temps et dans son temps. Avec Stéphane Kipré, on peut aller loin", a reconnu l'émissaire de Laurent Gbagbo.

"C'est de le dernier discours que je tiens devant vous en tant que président de l' Union des Nouvelles générations", a fait savoir Stéphane Kipré. Il a exhorté les militants et sympathisants de son désormais ex-parti, à s'investir pleinement dans cette nouvelle aventure politique qui, en réalité, n'en est pas une, avec le "baobab", Laurent Gbagbo.

" Nous ne devons pas jouer le rôle de spectateur, mais le rôle d'acteur dans ce nouveau parti", a-t-il dit. Non sans réitérer sa confiance en Laurent Gbagbo.

" Je fais confiance au président Laurent Gbagbo et je suis sûr qu'il saura mesurer le sens du sacrifice et des décisions que nous sommes en train de prendre aujourd'hui. Et je reste convaincu qu'il saura les apprécier à leur juste valeur", a-t-il rassuré.

" La Côte d’Ivoire notre pays, à l'instar de plusieurs autres pays dans le monde, est à l'heure du Rassemblement des blocs idéologiques pour mener à bien les combats politiques (...) Nous devons éviter dans un tel contexte, de nous isoler et d'évoluer en vase clos, repliés sur nous-mêmes", a-t-il rappelé.

L'UNG, faut-il le rappeler, a décidé, à l'issue de son congrès, de rejoindre Laurent Gbagbo pour, ensemble, mener le combat ''pour une Côte d'Ivoire reconciliée et de paix''.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus