Allemagne: Le SPD en tête des élections, retraite pour Angela Merkel

Allemagne: Les sociaux-démocrates (SPD) remportent les législatives avec 25,7% des voix
Par Eugène SAHI
Publié le 27 septembre 2021 à 09:52 | mis à jour le 27 septembre 2021 à 09:52

En Allemagne, le SPD d’Olaf Scholz et la CDU d’Armin Laschet soutenue par Angela Merkel, les deux grands partis traditionnels, sont au coude-à-coude à l'issue des élections de dimanche. L'on s’achemine vers la formation un gouvernement de coalition.

Allemagne: Les sociaux-démocrates (SPD) remportent les législatives avec 25,7% des voix

Percée des sociaux-démocrates en Allemagne, après 16 ans de gestion du pouvoir d’Etat par l’intrépide Angela Merkel, la chancelière allemande.

Selon les premiers résultats officiels provisoires diffusés lundi matin sur le site de la commission électorale, le parti social-démocrate (SPD) et leur chef de file, Olaf Scholz, ont recueilli 25,7 % des suffrages, devançant de peu l'union conservatrice CDU-CSU d'Armin Laschet, qui accuse un score historiquement bas de 24,1 %. Le taux de participation de ces élections fédérales, s'élève à 76,6%.

Jamais les conservateurs n'étaient tombés sous le seuil de 30 %. Il s'agit d'un cuisant revers pour le camp de la chancelière Angela Merkel au moment où elle doit prendre sa retraite politique.

Les estimations dévoilées en début de soirée, puis les résultats officiels provisoires dévoilés par la commission électorale (en allemand) ont confirmé une légère avance des sociaux-démocrates.

Le SPD et son candidat Olaf Scholz, actuel ministre des Finances, ont recueilli 25,7% des voix, devant les conservateurs de la CDU-CSU, menés par Armin Laschet, qui obtiennent 24,1% des suffrages.

Les Verts arrivent troisièmes avec 14,8% des voix, devançant les libéraux-démocrates du FDP, quatrièmes avec 11,5%, et l'AfD qui recueille finalement 10,3% des suffrages. Déception en revanche pour le parti de gauche Die Linke, arrivé sixième avec 4,9%.

Combien de temps prendront ces tractations pour la future coalition ?

Le SPD pourrait ainsi s'allier avec les Verts et les libéraux du FDP, un parti de droite qui a recueilli 11,5 %. Possibilité pour l'union conservatrice CDU-CSU d'Angela Merkel menée par Armin Laschet, crédités de la deuxième place, d’une alliance entre la CDU, les Verts et les libéraux-démocrates du FDP.

Dimanche soir, Olaf Scholz et Armin Laschet se sont engagés à former un nouveau gouvernement d'ici Noël. "L'Allemagne a la présidence du G7 en 2022", a rappelé Armin Laschet, tandis que son concurrent, Olaf Scholz, a estimé que "nous devons tout faire pour que cela soit possible avant Noël, et un peu plus tôt serait également bien".

Tout reste à faire donc en Allemagne où les électeurs qui n’élisent pas directement le chef du gouvernement, mais les députés, une fois qu'une majorité est constituée. Celle-ci s'annonce particulièrement compliquée à constituer, car elle doit réunir trois partis - du jamais-vu depuis les années 1950, du fait de l'émiettement des suffrages.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus