KKB accusé de viol : Vers une démission ou un limogeage du ministre ?

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 septembre 2021 à 16:33 | mis à jour le 27 septembre 2021 à 18:22

Une autre affaire de viol secoue la toile ces dernières heures. Celle dans laquelle serait impliquée Kouadio Konan Bertin dit KKB. Face aux graves accusations portées contre le ministre ivoirien de la Réconciliation, de nombreuses interrogations se posent sur son sort dans le gouvernement.

Kouadio Konan Bertin (KKB) cité dans une affaire de viol

Alors que l'affaire de l'apologie du viol sur la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), mise en scène par l'animateur Yves de M'Bella et son invité présenté comme un « violeur repenti », continue de produire des secousses sur les rives de la lagune Ébrié, qu'un autre pavé vient d'être jeté dans la mare ivoirienne. Il s'agit de l'affaire relative à un présumé viol de Kouadio Konan Bertin alias KKB sur l'artiste camerounaise Sophie Dencia.

Dans les audios largement diffusés sur les réseaux sociaux, le mis en cause aurait organisé un stratagème pour sortir sa victime d'Abidjan et l'avoir à sa merci au cours d'un voyage à Divo, à 186 kilomètres au nord d'Abidjan. Et l'irréparable se serait produit au cours de ce périple qui remonte au mois d'avril 2021.

Tout en faisant l'économie du descriptif des faits qui en résultent, une chose est sûre: le récit jette un lourd discrédit sur l'image et l'honorabilité du ministre ivoirien de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale. Et le moins que l'on puisse espérer, c'est que le candidat malheureux à l'élection présidentielle d'octobre 2020 vienne défendre son honneur en donnant, si possible, sa version des faits pour que cette affaire de viol soit définitivement close.

Sur sa page Facebook, l'ancien Député de Port-Bouët indique que "ce mardi 28 septembre 2021, après le JT de 20h, précisément à 20h50, je serai en direct sur la RTI 1, dans le cadre de l'émission-débat "RTI 1 Reçoit". Je serai interrogé sur le thème : Réconciliation et Cohésion Nationale : défis et espoirs pour une Côte d’Ivoire solidaire ». L'occasion sera donc opportune pour l'ancien président des jeunes du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), de faire taire tout ce qui se raconte à son sujet.

Kouadio Konan Bertin a été nommé au gouvernement en décembre 2020. De nombreuses interrogations s'élèvent cependant dans la capitale économique ivoirienne. KKB va-t-il démissionner pour mieux se donner le temps de laver son image ? Ou plutôt, le Président Alassane Ouattara va-t-il limoger son ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale pour éviter que cette affaire de viol n'éclabousse davantage son gouvernement ?

En attendant, l'affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Et pour le juriste Arsène Touho, "les accusations d'une femme présumée victime de viol de la part d'une autorité politique, peuvent émouvoir l'opinion, mais elles n'ont ni valeur d'enquête, ni valeur de vérité. Il ne s'agit que d'allegations qui demeurent comme telles jusqu'à preuve du contraire. Le Ministre KKB est présumé innocent jusqu'à ce que la preuve soit établie qu'il a eu des rapports sexuels non consentis avec cette dame. C'est ça qu'on appelle le viol".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus