L'Association des sages-femmes a son plan stratégique 2021-2025

L'Association des sages-femmes a son plan stratégique 2021-2025
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 septembre 2021 à 18:35 | mis à jour le 27 septembre 2021 à 18:35

Réunie à Agboville du mercredi 22 au vendredi 24 septembre 2021, l'Association des sages-femmes ivoiriennes (ASFI) a validé son plan stratégique quinquennal 2021-2025. La rencontre était placée sous la supervision de la Direction des soins infirmiers et maternels (DSIM) et a bénéficié de l'appui du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA).

Les sages-femmes ivoiriennes en atelier à Agboville

L'atelier qui a réuni les membres de l'Association des sages-femmes ivoiriennes (ASFI) à Agboville, dans le sud de la Côte d'Ivoire, du mercredi 22 au vendredi 24 septembre 2021, avait pour but de valider le Plan stratégique quinquennal 2021 de ladite organisation. Yao Diallo Awa, la première responsable de l'ASFI, n'a pas caché sa satisfaction à la fin de la rencontre.

"Tous les axes proposés par le consultant ont été acceptés par l’ensemble des participants. Quant aux activités dégagées de ces plans stratégiques, elles sont pertinentes. Toutefois, le plus grand défi à relever est de trouver les moyens financiers, matériels pour exécuter toutes les activités énumérées dans ce document que nous venons de valider. C’est pourquoi la mobilisation des ressources est l’une des activités phares de ce document", s'est-elle exprimée.

Yao Diallo Awa n'a pas manqué de révéler que le plan quinquennal permettra aux sages-femmes ivoiriennes d'améliorer qualitativement les soins dans les hôpitaux. "Si nous parvenons à réaliser ces activités, cela va améliorer la compétence et même le comportement des sages-femmes. Car c’est à partir de ce plan stratégique que toutes les 73 sessions de l’Asfi vont mettre leur plan d’action en œuvre. Et vu que nous mènerons des activités de sensibilisation pour améliorer la profession sage-femme et le comportement des sages-femmes, alors nous restons convaincues que nous aurions les résultats escomptés à la fin de ce mandat", a ajouté la présidente des sages-femmes ivoiriennes, non sans inviter les sections de l'ASFI à appliquer les instructions du bureau national afin d'atteindre les objectifs fixés par le plan quinquennal.

Pour sa part, Django Claudine, directrice des soins infirmiers et maternels a tenu adresser ses remerciements aux partenaires qui ont soutenu l'atelier de l'ASFI et oeuvré pour l'amélioration de la qualité des soins maternels dans notre pays. "J’ose espérer que cet outil consensuel trouvera une oreille attentive auprès des partenaires techniques et financiers ainsi que l’appui du ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle pour vous aider à atteindre vos objectifs", a-t-elle dit.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus