Burkina Faso - Affaire Sankara: Ouattara parle du cas Blaise Compaoré

Alassane Ouattara et Blaise Compaoré
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 septembre 2021 à 16:11 | mis à jour le 28 septembre 2021 à 17:37

Principal accusé dans l'affaire de l'assassinat de Thomas Sankara, Blaise Compaoré vit en exil en Côte d'Ivoire. Interrogé sur la protection qu'il semble accorder au président déchu, Alassane Ouattara n'a pas manqué de donner une réponse des plus directes.

Alassane Ouattara à propos de l'affaire Sankara : « C’est un problème entre Blaise Compaoré et son pays »

Lundi 11 octobre 2021, à partir de 09h00, s'ouvrira devant le Tribunal militaire de Ouagadougou, le procès de l'assassinat de Thomas Sankara dont cette audience (publique) a été délocalisée dans la salle des Banquets de Ouaga 2000. Dans cette affaire qui dure plus de trois décennies, Blaise Compaoré et ses 14 accusés sont attendus pour répondre des faits d' « attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres » qui leur sont reprochés.

Le hic, c'est que le principal suspect vit en exil en Côte d'Ivoire depuis son éviction du Kosyam à la suite d'une insurrection populaire, fin octobre 2014. Sur les rives de la lagune Ébrié, l'ancien président burkinabè semble bénéficier de l'attention particulière des autorités ivoiriennes qui lui ont même accordé la naturalisation et la construction d'une résidence cossue dans le quartier huppé de Cocody les Ambassades, selon le confrère Africa Intelligence.

Sans se faire des illusions sur la comparution en personne de l'ancien chef d'État, la justice du pays des hommes intègres émet deux cas de figure : l'extradition de Compaoré ou son jugement par contumace. Quoi qu'il en soit, le procès s'ouvre dans deux semaines et la pression semble s'accentuer sur Abidjan.

Interrogé par Jeune Afrique, au cours d'une interview, sur la protection qu'il semble accorder à son « ami et ancien homologue burkinabè », Alassane Ouattara s'est voulu on ne peut plus formel : « C’est un problème entre l’ancien président Blaise Compaoré et son pays. » Avant d’ajouter : « Je n’entends pas me mêler d’une affaire qui est devant la justice du Burkina Faso ».

Le président ivoirien indique toutefois que l'ex-président burkinabè est en Côte d’Ivoire « pour des raisons bien connues". Et la Côte d'Ivoire étant « une terre d’hospitalité », c'est à juste titre que Compaoré et son épouse ivoirienne bénéficient du gîte et du couvert de la Côte d’Ivoire.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus