Alassane Ouattara se prononce sur le nouveau parti de Gbagbo

Par K. Richard Kouassi
Publié le 28 septembre 2021 à 17:37 | mis à jour le 28 septembre 2021 à 17:46

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Alassane Ouattara a livré son opinion sur le projet de la création du nouveau parti politique de son grand rival Laurent Gbagbo.

Que pense Alassane Ouattara du nouveau parti de Laurent Gbagbo ?

De retour dans son pays le jeudi 17 juin 2021, Laurent Gbagbo n'a pas perdu de temps pour se jeter dans l'arène politique. Dès son arrivée, l'ex-chef d'État a fait savoir à ses partisans qu'il se tient prêt à mener les batailles. Il s'est même présenté comme un "soldat". Cependant, l'appareil politique qui l'a accompagné dans tous ses combats est aux mains de Pascal Affi N'guessan, son ancien Premier ministre. Le député de Bongouanou refuse de céder la présidence du FPI (Front populaire ivoirien) au "Woody" de Mama, allant jusqu'à le défier.

Finalement, le grand rival d' Alassane Ouattara trouve une solution : laisser le parti à Affi N'guessan afin de créer une nouvelle formation politique. "Le FPI, c’est nous. Nous allons changer de nom. C’est tout ! On nous a envoyé Affi. On peut nous envoyer beaucoup d’autres choses…je souhaite que le comité central adopte cette tactique", avait proposé Laurent Gbagbo le lundi 9 août 2021 au cours d'un comité central.

Pour sa part, Alassane Ouattara ne voit pas d'inconvénient à la création du nouveau parti de son adversaire de l'élection présidentielle d'octobre 2010. Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le président ivoirien a dit qu'il n'était nullement dérangé par le projet de l'ex-détenu de la prison de Scheveningen. "Nous avons une Constitution et des lois. Tout citoyen qui les respecte doit avoir cette possibilité", a répondu Alassane Ouattara.

Il faut rappeler que Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se sont rencontrés le mardi 27 juillet 2021. Les deux hommes ne s'étaient plus parlé depuis la profonde crise postélectorale de 2010-2011 qui avait officiellement causé la mort de 3 000 personnes.

     

Articles les plus lus
01
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama moquée sur la toile, Emma Lohoues prend des mesures
03