Italie - Belgique: Le champion d'Europe s'impose à la 3e place

Ligue des Nations: L’ Italie enfonce la première nation au classement mondial Fifa
Par Eugène SAHI
Publié le 11 octobre 2021 à 12:32 | mis à jour le 11 octobre 2021 à 12:32

L'Italie, championne d'Europe en titre, a battu la Belgique (2-1, dimanche à Turin, et prend la troisième place de la Ligue des nations UEFA 2021.

Ligue des Nations: L’ Italie enfonce la première nation au classement mondial Fifa

Avant la finale Espagne-France, c'est l'Italie qui s'est imposée dimanche 10 octobre face à la Belgique lors du match de classement comptant pour la troisième place de la Ligue des nations 2021. Leader du classement Fifa depuis 3 ans, la Belgique a manqué l’occasion de remporter un titre international lors de ce « Final Four » de la Ligue des nations. Renversés par l’équipe de France jeudi soir, les Diables rouges ont été battus par les Italiens (2-1).

La Nazionale s'impose grâce à Barella et Berardi (sur penalty). Donnarumma, auteur de deux belles parades, a été sauvé par ses montants à trois reprises (tirs de Saelemaekers, Batshuayi et Carrasco). Nicolo Barella a ouvert le score d’une reprise de volée au retour des vestiaires (46e). L’Italie va corser la mise sur un penalty transformé par Berardi (60e). Les Belges qui ont touché deux fois la barre et une fois le poteau, pourront nourrir quelques regrets. Les Italiens ont eu une petite frayeur en fin de match après la réduction du score de De Ketelaere, mais les champions d'Europe se relancent après leur défaite mercredi contre l'Espagne !

Chiesa, l'homme du match

Très dangereux dès les premières minutes, l'attaquant de la Juve s'est procuré les premières occasions du match (2e, 3e). Très mobile, l'intéressé a causé nombreuses difficultés à la défense belge par ses appels. Elément offensif le plus dangereux de son équipe en première mi-temps, le numéro 14 n'a pas été récompensé de ses nombreuses initiatives. Bien servi par Berardi dans la profondeur, l'attaquant perd son duel face à Courtois (45e). Le principal protagoniste obtient un penalty suite à une faute dans la surface de Castagne (63e). Dans tous les bons coups de son équipe, sa générosité dans l'effort aurait mérité au moins un but. Remplacé à la 90e par Bernadeschi.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus