Primud: Villa de Safarel Obiang, Debordo interpelle Molaré

Safarel Obiang a été le grand vainqueur de l'édition 2019 du Primud 2019
Par Mael Espoir
Publié le 13 octobre 2021 à 14:00 | mis à jour le 13 octobre 2021 à 14:00

Grand vainqueur du Primud 2019, l’artiste Coupé-décalé, Safarel Obiang, a enfin reçu sa maison. Cependant cette villa est fortement critiquée sur la toile, et Debordo Leelunka n’est pas resté silencieux.

Affaire Safarel Obiang - Debordo Leekunfa à Molaré: ‘’Dis à tes partenaires de respecter les artistes ivoiriens‘’

Safarel Obiang a été le grand vainqueur de l'édition 2019 du Prix international des musiques urbaines et du Coupé-décalé (Primud 2019). A cet effet, le comité d'organisation du prix lui avait promis une villa.

Après quasiment deux ans d’attente, Safarel Obiang a finalement reçu les clés de sa maison le mardi 12 octobre 2021. A en croire l’agence immobilière partenaire du Primud, cette villa située dans le village de Songon, est estimée à 40 millions de Fcfa.

Les photos de la villa, postées sur la toile, ont suscité de nombreuses réactions. Certains observateurs estimant que cette villa n’est pas à l’image de l’artiste qui, malgré tout, est un ambassadeur de la Côte d’Ivoire à l’international. Mais, pour d’autres, cette villa ne peut pas coûter 40 millions de Fcfa.

Debordo Leekunfa qui dénonce depuis quelques jours, la non considération des artistes ivoiriens au profit des artistes étrangers, s’est également prononcé sur cette affaire. ''Mon fils, sois fort. C’est de ce combat je te parlais, mais c’est mieux que zéro. Soit tu retape à ta façon, soit tu en fais un salon de coiffure. Soit magasin de vente de gaz, mais je te conseillerai de remettre à tes deux parents pour plus de bénédictions (…) Fils, tu m’as l’air trahi mais c’est rien. Demain sera meilleur pour nous. Continuons de bosser dur pour notre passion, la musique‘’, a conseillé Debordo Leekunfa sur sa page Facebook.

Debordo Leekufa s’est également adressé à Molaré, promoteur du Primud. ‘’Mory, dis à tes associés de l’immobilier de respecter les artistes ivoiriens. Discute bien avec eux. C’est quoi cette humiliation? Les autres pays comme le Congo, nous regardent. Demain ils vont se moquer de nous. J’en suis sûr. Ivoiriens, vous vendez mal vos artistes surtout. C’est quoi cette maison en carton (…) Respectez vos artistes. Copiez un peu sur le Nigeria. Tu donnes ça à Davido, ce sont ses chiens qui vont dormir dedans. Ça là c’est maison de 500 mille fcfa. En plus, dans un village‘’, a craché le Mimi.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus