Coopération : Les dessous de la rencontre Alassane Ouattara - Macron

Voici les sujets qu'Alassane Ouattara et Macron ont abordé à l'Elysée
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 octobre 2021 à 14:01 | mis à jour le 13 octobre 2021 à 16:00

En France depuis le 8 octobre dernier, Alassane Ouattara a eu un dîner, mardi soir, avec Emmanuel Macron au palais de l'Élysée. Les deux chefs d'État ont profité de cette rencontre pour passer en revue les relations entre leurs deux pays, ainsi que des questions sous-régionales.

Voici les sujets qu'Alassane Ouattara et Macron ont abordés à l'Élysée

Quatre jours après sa présence dans l'Hexagone, Alassane Ouattara a été reçu, le mardi 12 octobre 2021, au palais de l'Élysée par Emmanuel Macron. Au menu de cette rencontre, un dîner de travail, qui a permis au président français et à son hôte ivoirien d'évoquer la coopération franco-ivoirienne, qui est loin d'avoir pris des rides.

Le Président Ouattara, faut-il le rappeler, est le premier chef d'État d'Afrique francophone que le président français a reçu dès son entrée à l'Élysée. Cette rencontre avait certes fait couler beaucoup d'encre et de salive. N'empêche que les deux dirigeants ont davantage contribué à renforcer leurs relations bilatérales, dont le dernier symbole en date est la construction en cours du métro d'Abidjan.

Les deux Chefs d'État ont par ailleurs abordé les questions régionales et internationales, notamment la situation sociopolitique au Mali et en Guinée. Le président ivoirien fait en effet preuve d'un leadership avéré dans la sous-région ouest-africaine. En témoigne son implication personnelle dans la gestion de ces crises qui ont cours à Bamako et à Conakry.

À la suite du dernier Sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, Alassane Ouattara constituait avec Nana Akufo-Addo, chef d'État ghanéen, président en exercice de la CEDEAO, une délégation de haut niveau qui s'est rendue en Guinée pour une rencontre avec la junte militaire dirigée par le Colonel Mamady Doumbouya, afin d'engager le processus d'un retour à la légalité constitutionnelle.

Le séjour en France d'Alassane Ouattara intervient, alors que s'est tenu à Montpellier, un Sommet Afrique-France, auquel n'était conviée que la jeunesse de la société civile africaine.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus