Suivi de l' EPU en Côte d'Ivoire: Le Cndh et l'Upr Info font le bilan à mi-parcours

Un atelier pour la mise en œuvre de l' Epu a eu lieu, jeudi à Abidjan
Par Mael Espoir
Publié le 15 octobre 2021 à 15:58 | mis à jour le 15 octobre 2021 à 15:58

En novembre 2021, la Côte d’Ivoire se situera à mi-parcours du 3ème cycle de l’EPU. L’étape à mi-parcours constitue une opportunité importante pour poursuivre la discussion sur la mise en œuvre des recommandations EPU entre toutes les parties prenantes, en identifiant les progrès et les obstacles à la mise en œuvre, dans un esprit constructif et collaboratif. Pour ce faire, un atelier sur les rapports à mi-parcours et autres bonnes pratiques de la mise en oeuvre de l'EPU pour la partie gouvernementale, s'est tenu le Jeudi 14 Octobre 2021 à l'hôtel Belle Côte d'Abidjan.

Un atelier pour la mise en œuvre de l' Epu a eu lieu, jeudi à Abidjan

L'objectif visé est d'encourager et d'outiller le gouvernement pour la soumission d'un rapport à mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations de l'EPU. "Cet atelier vise à outiller le comité interministériel, le comité de suivi de l'EPU afin de faciliter la soumission des rapports avant la 4ème session de l'EPU", a déclaré le Secrétaire Exécutif du CNDH, Monsieur BAMBA Sindou.

Il est bon de savoir que la Côte d'Ivoire a fait l'objet de son troisième EPU le 7 mai 2019 et a reçu 247 recommandations de la part de 101 Etats membres des Nations Unies. Lors de l’adoption du rapport final de l’EPU par le Conseil des droits de l’homme à Genève le 19 septembre 2019, elle a accepté 222 recommandations et en a noté 25.

UPR Info, en partenariat avec le CNDH, le Comité de Suivi EPU et le Secrétariat d’Etat aux Droits de l’Homme (SEDH), a mis en œuvre une série d’activités à Abidjan. Elles visaient à faciliter un processus de l’EPU inclusif et multipartite pour le troisième cycle de l’EPU de la Côte d’Ivoire et à renforcer les capacités des organisations de la société civile (OSC), du CNDH et des représentants du gouvernement à s’engager dans le mécanisme.

L’EPU est un mécanisme unique du Conseil des droits de l’homme ayant pour but d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des 193 États membres des Nations Unies. Par ce mécanisme, la situation des droits de l’homme de tous les pays membres de l’ONU, est examinée tous les cinq ans. Quarante-deux États sont examinés par année lors de trois sessions de l’EPU de 14 pays chacune. Ces sessions se tiennent généralement en janvier/février, avril/mai et octobre/novembre.

Info: Nicaise B.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus