Primud 2021: Colère de la chantre musulmane Alima contre Molaré

Alima pas du tout contente de Molaré
Par Mael Espoir
Publié le 19 octobre 2021 à 09:49 | mis à jour le 19 octobre 2021 à 09:49

La chantre musulmane, Alima, n'est pas du tout contente du promoteur du Primud, Molaré. Voici la raison.

Alima pas du tout contente: "Molaré nous a oubliés"

C'est reparti pour l'édition 2021, du Prix international des musiques urbaines et du Coupé décalé (Primud 2021). Pilotée par l'artiste Soumahoro Mauriféré alias Molaré, la cérémonie des Primud s'est véritablement imposée comme l'événement de distinction des artistes, qui suscite le plus d'engouement en Côte d'Ivoire.

Lundi 18 octobre 2021, ont été dévoilées les différentes catégories dans lesquelles les artistes nominés devront s'affronter à travers les votes du public.

Juste après la publication des différents visuels sur les réseaux sociaux, la chantre Alima a exprimé sa colère. Selon elle, les artistes musulmans ont été oubliés dans cette affaire.

"Les chantres musulmans sont de plus en plus oubliés dans les cérémonies de distinction. Ce n'est pas normal. Nous sommes des artistes au même titre que les autres. Certes, notre récompense vient de Dieu mais les hommes qu'il a établis, doivent aussi faire leur part. C'est-à-dire reconnaître le travail qu'on fait dans le show-biz. Par le passé, les organisateurs nous nominaient. En 2008, j'avais reçu le prix du meilleur artiste regilieux de la Côte d'Ivoire. En 2013, j'ai reçu un trophée du meilleur chantre musulman. Malheureusement, ces derniers temps, les organisateurs des prix ne tiennent plus compte des chantres'', a-t-elle déploré dans un message posté sur les réseaux sociaux.

Puis d’ajouter: ''J'ai fait la remarque dans le PRIMUD, qui a été lancé récemment. Le Molare nous a encore oubliés, ce n'est pas normal. Ces organisateurs doivent savoir reconnaître nos efforts. Il y a de très bons chantres musulmans à féliciter et à encourager", a-t-elle insisté.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus