Football: La France et le Maroc se disputent Mohamed-Ali Cho

Mohamed-Ali Cho
Par Eugène SAHI
Publié le 26 octobre 2021 à 16:04 | mis à jour le 26 octobre 2021 à 16:05

Mohamed-Ali Cho, la pépite angevin de 17 ans, est proche d'échapper aux Bleus de Didier Deschamps. Le Maroc fait pression pour faire venir l'attanquant en sélection nationale chez les Lions de l'Atlas.

Le jeune Espoir, Mohamed-Ali Cho, contraint de choisir entre le Maroc et l’équipe de France

Né à Stains (Seine-Saint-Denis) en janvier 2004, Mohamed-Ali Cho, qui a passé une partie de son adolescence en Angleterre (il a été formé à Everton de 2015 à 2019), devra faire un choix entre jouer avec la France ou en sélection nationale de Football du Maroc.

Titulaire en Ligue 1 du haut de ses 17 ans, Mohamed-Ali Cho est considéré comme un « ovni » par les dirigeants du SCO d’Angers, qui l'évaluent déjà à plus de 40 millions d’euros sur le marché des transferts. Il est convoqué depuis septembre chez les Espoirs français. S'il n'a pas encore marqué, ce gaucher, dribbleur puissant et créatif, a déjà connu 4 sélections (1 titularisation) avec le groupe de Sylvain Ripoll appelé à se qualifier pour l'Euro 2023.

Vahid Halilhodzic en contact régulier avec l’entourage de Mohamed-Ali Cho

Mais en attendant son heure avec la sélection de Didier Deschamps, Mohamed-Ali Cho suscite de l’intérêt chez les Marocains. Le journal L’Equipe dévoile, dans son édition du jour, que le Maroc d’où est originaire une partie de la famille du joueur, fait tout pour le convaincre de rejoindre les Lion de l'Atlas. A en croire le média, l’attaquant d’Angers serait en effet l’objet d’une cour assidue de Vahid Halilhodzic qui échangerait régulièrement avec son entourage depuis plusieurs semaines et le pousserait à rejoindre les Lions de l’Atlas, qui espèrent bien participer à la prochaine Coupe du monde au Qatar.

Dans ses conversations privées ces derniers mois, Saïd Chabane affiche une gourmandise non dissimulée quand il s'agit du futur transfert de Mohamed-Ali Cho. Le président angevin est conscient de disposer avec son jeune attaquant, sous contrat jusqu'en 2023, d'un talent précoce et rare. Avec un objectif très ambitieux en termes de vente l'été prochain : 40 millions d'euros. Au Parc des Princes récemment (1-2, le 15 octobre), de nombreux clubs européens (allemands et anglais notamment) avaient dépêché des émissaires pour superviser le jeune buteur, qui avait suscité l'intérêt de Salzbourg et Leicester l'été dernier.

En attendant de déterminer son avenir en club, Cho est déjà face à une question. Quel avenir international à court et moyen terme ? Notons que Mohamed-Ali Cho possède également la nationalité britannique et a déjà évolué avec les U16 anglais.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus