Fraude pétrolière : Le Cameroun perd 32 milliards FCFA par an

Fraude pétrolière : Le Cameroun perd 32 milliards FCFA par an
Par K. Richard Kouassi
Publié le 29 octobre 2021 à 13:49 | mis à jour le 29 octobre 2021 à 14:43

La République du Cameroun perd annuellement 32 milliards de francs CFA à cause de la manipulation frauduleuse des pétroliers. C'est ce qu'a révélé Véronique Moampea Mbio, la directrice générale de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) dans une interview accordée à Cameroon Tribune.

Ce que la fraude pétrolière coûte au Cameroun

La fraude pétrolière est à la base d'énormes pertes pour l'économie du Cameroun. Selon Véronique Moampea Mbio qui a accordé une interview à Cameroon Tribune, ces pertes représentent "32 milliards de francs CFA chaque année".

La directrice générale de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) ajoute également qu'au-delà des pertes financières, la manipulation fraudeuleuse des produits pétroliers "contribue à la destruction de l'environnement, car ces opérations de frelatage sont pratiquées dans les espaces non appropriés, permettant ainsi aux résidus physicochimiques de s'infiltrer dans le sol de s'infiltrer dans le sol et de détruire la faune et la flore".

La SCDP entend mettre un terme à la manipulation frauduleuse des produits pétroliers. Ainsi, a-t-elle lancé une campagne nationale de lutte qui se traduira par une sensibilisation des populations sur les risques de cette pratique et par une implication des individus s'adonnant à cette pratique. "Nous envisageons la mise sur pied de centres d'appel et peut-être plus tard des émissions télé et radio de sensibilisation et de dénonciation", a révélé la première responsable de la Société camerounaise des dépôts pétroliers du Cameroun.

Il faut noter des points de vente du gaz domestique ont explosé alors qu'ils avaient été transformés en centre emplisseurs.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus