Burkina : La police saisit plus de 3000 bidons d'huile contrefaite

Burkina : La police saisit 3000 bidons d'huile contrefaite
Par K. Richard Kouassi
Publié le 29 octobre 2021 à 19:01 | mis à jour le 29 octobre 2021 à 19:17

La police nationale du Burkina Faso a interpellé cinq individus qui se livraient à la contrebande d'huile de vidange. Les policiers ont mis la main sur plus de 3 000 bidons. La saisie a eu lieu à Ouagadougou.

Burkina : Cinq individus arrêtés pour contrebande d'huile

Les faits sont rapportés par la police nationale du Burkina Faso. En effet, elle révèle dans un communiqué qu'une importante saisie de bidons d'huile de vidange contrefaite a été menée dans la capitale Ouagadougou. L'opération a été conduite par les hommes du commissariat de police de l'arrondissement de Nongr-Mâasom. Ce sont plus de 3 000 fûts qui sont tombés entre les mains des policiers. Cinq individus ont également été interpellés. Selon notre source, ils étaient spécialisés dans la contrefaçon, l'importation illicite et la commercialisation frauduleuse de produits lubrifiants de marque Total, Shell et Général.

Aux mains des agents de la police, les contrebandiers ont vite faite de passer aux aveux. Ils ont fait savoir que leur fournisseur se trouve à Cinkansé où il exerce en tant que commerçant. C'est de cette localité qu'ils rejoignent la capitale du Burkina par l'axe Cinkansé-Ouagadougou tout en prenant le soin de se soustraire à la vigilance des douanes burkinabè.

Une fois à Ouaga, les trafiquants stockent les bidons d'huile avant de les revendre à des prix dérisoires. La police nationale burkinabè précise qu'outre les fûts d'huile, un véhicule de type fourgonnette ainsi que trois tricycles ont été saisis par la police. A en croire les autorités policières, les entreprises Total, Shell et Général ont subi un préjudice financier de près de deux milliards de francs CFA.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus