Côte d'Ivoire: Patrick Achi, ce qu'il dit de sa rupture avec Bédié

Côte d'Ivoire : Patrick Achi, ce qu'il dit de ses relations avec Bédié
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 novembre 2021 à 16:28 | mis à jour le 08 novembre 2021 à 16:28

Le chef du gouvernement ivoirien, Patrick Achi, a évoqué l'état de ses relations avec Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), formation politique au sein de laquelle il a milité avant son ralliement au RHDP du président Alassane Ouattara.

Patrick Achi à propos de ses relations avec Bédié : "Je ne suis plus au PDCI mais nous ne sommes pas des ennemis"

Il ne milite plus au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), mais Jérôme Patrick Achi, chef du gouvernement ivoirien, assure garder de bonnes relations avec son ex-mentor, l'ancien président Henri Konan Bédié. Le transfuge du PDCI-RDA devenu un des piliers du régime du président Alassane Ouattara, s'est exprimé dans ce sens au cours de la grande conférence de presse qu'il a animée à la Primature, ce lundi 8 novembre 2021.

"Concernant mes relations avec l’ex-Président Henri Konan Bedié, tout le monde sait que j’ai appartenu au PDCI et après, nous avons eu des divergences de vue qui m’ont amené à aller avec le Président Alassane Ouattara dans ce processus de création du nouveau parti qui est le RHDP auquel j’appartiens entièrement aujourd’hui. Donc je ne suis plus au PDCI mais nous ne sommes pas des ennemis. Nous avons passé un certain temps ensemble. Je suis allé à Daoukro pour les obsèques de Konan Henri, son neveu. J’ai été avec mon épouse et nous avons été très bien reçus par lui et son épouse", a témoigné le Premier ministre Patrick Achi.

L'ex-bras droit du président Henri Konan Bédié, alors secrétaire général de la Présidence, avait refusé de suivre le président du PDCI-RDA, dans sa volonté de mettre fin à l' idylle politique qui liait son parti au Rassemblement des républicains (RDR) du président Alassane Ouattara. Avec plusieurs autres cadres du vieux parti, dont Kobenan Kouassi Adjoumani, Raymonde Goudou et autres Alain Richard Donwahi, ils ont plutôt fait le choix de poursuivre l'aventure politique avec le président Ouattara, à travers la création du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus