Bénin: Grosse colère du barreau après l'arrestation d'un avocat

Bénin : L'ordre des avocats en colère
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 novembre 2021 à 17:54 | mis à jour le 08 novembre 2021 à 17:54

Le barreau du Benin a annoncé une grève générale de 72 h, pour protester contre l'interpellation jugée abusive d'un avocat, en plein exercice de ses fonctions, au PK 10, sur la route de Porto-Novo, dimanche dernier.

Bénin : Un avocat arrêté et placé en garde à vue, le barreau entre dans une colère noire

Au Bénin, l'arrestation par la police, suivie du placement en garde à vue de l'avocat Me Enok Chadaré, alors que ce dernier était en plein exercice de ses fonctions, fait grand bruit. Pour protester contre ce qu'il qualifie de " de faits d'une extrême gravité", l'ordre des avocats béninois, a entamé ce lundi, une grève qui se poursuivra jusqu'au mercredi 10 novembre. Selon leur porte-parole, Me Chadaré a été sollicité pour assister un client interpellé et conduit vers ses magasins situés vers le PK 10, route de Porto-Novo.

" Il s'est rendu sur les lieux aux environs de 16 h 50 où il a été interpellé par des individus ne portant aucun signe d'identification. Tandis que l'avocat avait décliné son identité et sa qualité, il a été brutalisé, violenté, son téléphone et son porte-carte contenant sa carte professionnelle arrachée et lui-même conduit manu-militari au commissariat de police d' Epkè", dénonce Me Prosper Ahounou. L'avocat fait savoir que le placement en garde à vue de l'avocat, a duré 7 h de temps, soit de 16 h 50 jusqu'à 23 h 10 sans qu'aucune charge ne lui ait été notifiée.

À en croire le porte-parole de l'ordre des avocats du Bénin, c'est plutôt un usager du commissariat sus cité, qui a alerté le bâtonnier de l'ordre des avocats. La libération du détenu est intervenu après de chaudes et longues protestations du bâtonnier de l'ordre des avocats.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus