Bénin: Grosse colère du barreau après l'arrestation d'un avocat

Bénin : L'ordre des avocats en colère
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 novembre 2021 à 17:54 | mis à jour le 08 novembre 2021 à 17:54

Le barreau du Benin a annoncé une grève générale de 72 h, pour protester contre l'interpellation jugée abusive d'un avocat, en plein exercice de ses fonctions, au PK 10, sur la route de Porto-Novo, dimanche dernier.

Bénin : Un avocat arrêté et placé en garde à vue, le barreau entre dans une colère noire

Au Bénin, l'arrestation par la police, suivie du placement en garde à vue de l'avocat Me Enok Chadaré, alors que ce dernier était en plein exercice de ses fonctions, fait grand bruit. Pour protester contre ce qu'il qualifie de " de faits d'une extrême gravité", l'ordre des avocats béninois, a entamé ce lundi, une grève qui se poursuivra jusqu'au mercredi 10 novembre. Selon leur porte-parole, Me Chadaré a été sollicité pour assister un client interpellé et conduit vers ses magasins situés vers le PK 10, route de Porto-Novo.

" Il s'est rendu sur les lieux aux environs de 16 h 50 où il a été interpellé par des individus ne portant aucun signe d'identification. Tandis que l'avocat avait décliné son identité et sa qualité, il a été brutalisé, violenté, son téléphone et son porte-carte contenant sa carte professionnelle arrachée et lui-même conduit manu-militari au commissariat de police d' Epkè", dénonce Me Prosper Ahounou. L'avocat fait savoir que le placement en garde à vue de l'avocat, a duré 7 h de temps, soit de 16 h 50 jusqu'à 23 h 10 sans qu'aucune charge ne lui ait été notifiée.

À en croire le porte-parole de l'ordre des avocats du Bénin, c'est plutôt un usager du commissariat sus cité, qui a alerté le bâtonnier de l'ordre des avocats. La libération du détenu est intervenu après de chaudes et longues protestations du bâtonnier de l'ordre des avocats.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus