Cameroun : Attaque d'un convoi, 3 gendarmes et 5 policiers tués

Cameroun : Attaque d'un convoi, 3 gendarmes et 5 policiers tués
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 novembre 2021 à 17:40 | mis à jour le 14 novembre 2021 à 18:26

Le Cameroun a été frappé par une attaque visant un convoi militaire, à Santé, dans la région nord-ouest du pays. Le bilan officiel livré par les autorités fait état de cinq policiers et trois gendarmes tués. Un civil a également perdu la vie.

Un convoi militaire attaqué au Cameroun

Samedi 13 novembre 2021, la localité de Santé, située dans la région nord-ouest du Cameroun, a été visée par une attaque. En effet, un convoi militaire a été la cible d'individus non encore identifiés.

"L'un des véhicules transportant ces forces de défense et de sécurité qui revenaient d'une relève, a été soufflé par un engin explosif improvisé implanté sur la route par des séparatistes au lieu dit Matazen près de Santa", a déclaré Adolphe Lélé Lafrique, le gouverneur de la région du nord-ouest. Le bilan officiel établi par les autorités du Cameroun évoquent "trois gendarmes, cinq policiers et un civil tués".

Pour rappel, le mercredi 10 novembre 2021, l'université de Buea (sud-ouest du Cameroun), a été lé théâtre d'une attaque à l'engin explosif. Selon Horace Ngomo Manga, le recteur de l'université, qui s'exprimait sur CRTV, a confié que douze étudiants de l'université de Buea ont été admis dans un établissement sanitaire après avoir été blessé par un explosif improvisé.

A en croire les autorités universitaires, c'est du côté de l'amphithéâtre 600 qu'un individu lancé l'explosif.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus