Côte d'Ivoire : Un dangereux criminel rattrapé après 5 mois de cavale

Côte d'Ivoire : Rodrigue Gnanan,  dangereux criminel rattrapé après 5 mois de cavale
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 18 novembre 2021 à 18:20 | mis à jour le 18 novembre 2021 à 18:20

Rodrigue Gnanan, le célèbre gangster qui avait réussi une évasion spectaculaire à Bouaké, le 3 juin 2021 à Bouaké, a été appréhendé, mercredi 17 novembre à Man, par les éléments de la police criminelle.

Côte d'Ivoire : La police met le grappin sur Rodrigue Gnanan, le prisonnier évadé de Bouaké

Son évasion à Bouaké, digne d'un film hollywoodien, le jeudi 3 juin 2021, du Cabinet de la juge d’instruction du Tribunal de Première Instance de Bouaké, avec la complicité de deux individus armés de pistolets automatiques, avait fait couler beaucoup d'encre et de salive. Sous la menace de leurs armes, les bandits avaient réussi à désarmer et déshabiller l’agent de police en charge de la sécurité du Cabinet d’instruction.

Les deux agresseurs étaient parvenus à sortir de l’enceinte du tribunal en compagnie du détenu Rodrigue Gnanan à bord du véhicule de la juge d’instruction. 5 mois plus tard, l'évadé a été appréhendé par les éléments de la police criminelle de Man, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. "C’est un individu qui change régulièrement de tenue pour se camoufler. C’est après une planque près de sa cachette que nous avons pu mettre la main sur lui. Comme il est très dangereux, nous avons toujours ouvert les oreilles et les yeux", confie le chef de service régional de la police criminelle.

Bien connu des fichiers de la police ivoirienne, Gnana Bi Rodrigue alias Euro Getheme avait été aperçu quelques jours auparavant dans la capitale de la région du Tonkpi. Le malfrat est cité dans plusieurs braquages (véhicule de transport de fonds et d'agences Orange Money) et d'attaques à mains armées, notamment à Bondoukou, à Daloa et à Gagnoa. Il s'était déjà évadé de la prison de Gagnoa. Pour cette fois, il a été mis à la disposition du tribunal de première instance de Man pour la suite de la procédure.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus