Burkina Faso: Le convoi militaire français bloqué, en route pour le Niger

Burkina Faso  : Le convoi militaire français, bloqué,  a repris sa progression
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 novembre 2021 à 18:00 | mis à jour le 26 novembre 2021 à 18:00

Après une semaine de blocus au Burkina Faso, le convoi logistique de l'armée française qui avait été freiné par une foule de manifestants en colère depuis jeudi 18 novembre dernier, a repris sa progression.

Burkina Faso: Après une semaine de blocus, le convoi militaire français a repris la route

Après 8 jours de stationnement forcé, le convoi logistique français a repris la route. La progression de ce convoi de 90 véhicules, avait été stoppé jeudi 18 novembre dernier par des manifestants en colère, accusant les soldats français de l'opération Barkhane, d'être de connivence avec les groupes armés djihadistes. "Nous avons décidé de faire barrage, parce que malgré les accords signés avec la France, nous continuons à enregistrer des morts et nos pays demeurent sous-armés", a déclaré Roland Bayala, porte-parole de la Coalition des Patriotes africains du Burkina Faso (Copa BF), initiateur de l'appel à manifester contre le passage du convoi militaire français.

Après une semaine de vive manifestation, ce convoi de l’opération Barkhane, bloqué à Kaya, à 100 km de Ouagadougou, a repris jeudi soir, sa progression vers le Niger et a même déjà traversé la ville de Kaya (Centre-nord), où il avait passé trois jours de blocus. « Le convoi d’environ 90 véhicules légers et blindés a été aperçu peu avant minuit aux environs de 23 h 45 par le correspondant d’oméga média à Kaya. Le cortège n’a pas rencontré de résistance », a annoncé Radio Oméga (privée), vendredi.

« Le convoi a traversé la ville de Kaya dans la nuit de jeudi, escorté par les forces de défense et de sécurité burkinabè », a précisé un journaliste local à l’Agence Anadolu. « Il se dirige vers la ville de Dori (Sahel). On ignore la réaction des populations de cette dernière ville que le convoi doit traverser », a ajouté la même source. Le président Roch Marc Christian Kaboré s'est adressé à ses compatriotes tard dans la nuit du jeudi 25 novembre 2021. Dans son allocution imprévue d’une dizaine de minutes, le président burkinabé a tenté de calmer la grogne de ses compatriotes.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus