RDC: L ’AFD facilite l'accès à l’eau potable à 44 000 personnes d’Uvira

RDC - UVIRA :  L ’AFD  permet à des milliers personnes d’avoir accès à l’eau potable
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 novembre 2021 à 19:42 | mis à jour le 26 novembre 2021 à 19:42

Dans la province du Sud-Kivu, en République de démocratique du Congo ( RDC), plus de 44 000 personnes de la ville d’Uvira, ont désormais accès à l’eau potable au robinet grâce au projet de bornes fontaines, financé par l’Agence française de développement (AFD).

RDC : 44 000 nouvelles personnes ont accès à l'eau potable

Plus de 44 000 personnes vivant à Uira dans la province du Sud Kivu ont accès depuis jeudi 25 novembre dernier à l'eau potable. L'initiative est de l'agence française de développement à travers son projet de bornes fontaines. Ce projet a été inauguré le jeudi 25 novembre par l’ambassadeur de France en RDC. Les principaux bénéficiaires de ce projet qui a coûté un peu plus de 9 millions de dollars américains, sont les habitants des six quartiers dont Rombe I et II, Mulongwe, Kakombe, Kasenga et Kibondwe. L’Agence Française de Développement (AFD) a financé ce projet à hauteur de 9 millions USD. Vingt-quatre bornes fontaines à 4 robinets, dotées d’un compteur, ont été mises en service à la grande joie des populations qui ne manquent toutefois pas d'exprimer certaines doléances.

« C’est vrai, nous puisons de l’eau ici. Nous prenons un bidon de 20 litres à 50 francs congolais. Mais nous souhaiterions qu’on nous donne deux bidons de 20 litres à 50 francs congolais. Avant ça, on souffrait beaucoup pour l’eau potable. On passait même un mois sans que la Regideso ne nous donne de l’eau. On allait se ravitailler au Lac Tanganyika, ce qui provoquait de la diarrhée à beaucoup d’enfants. Mais aujourd’hui, nous sommes vraiment consolés, que Dieu vous bénisse. Mais toutefois, veuillez réduire le prix, que nous soyons même des abonnés permanents », plaide l’un des consommateurs. Cette eau potable au robinet d’Uvira vient réduire des cas de maladies comme le choléra. Ce projet est un modèle économique pour les habitants. Plus de 50 emplois sont créés dans les six quartiers d’Uvira.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus