FIF: Eugène Diomandé explique pourquoi il a quitté Drogba pour Sory

Eugène Diomandé: ''Avec Sory, nous avons envisagé une collaboration élective''
Par Mael Espoir
Publié le 28 novembre 2021 à 10:16 | mis à jour le 28 novembre 2021 à 10:16

Après avoir lâché Didier Drogba pour Sory Diabaté, le président du Séwé Sports de San Pedro, Eugène Diomandé donne des explications.

Eugène Diomandé: ''Avec Sory, nous avons envisagé une collaboration élective''

Premier à avoir annoncé sa candidature à la succession de feu Sidy Diallo au poste de président de la Fif, le dirigeant du Séwé Sports de San Pedro, Eugène Diomandé avait ensuite retiré sa candidature, pour rejoindre le camp de l’emblématique capitaine des Éléphants, Didier Drogba.

Coordonnateur de la campagne de l'ancien buteur ivoirien, Eugène Diomandé était celui là qui défendait bec et ongle le projet Renaissance. Il avait même accusé Sidy Diallo d'être celui qui manigancait des choses pour ne pas que Didier Drogba soit candidat à cette élection. Eugène Diomandé s'était même réjoui de la suspension du processus électoral par la Fifa.

Mais contre toute attente, l'homme a décidé de démissionner de son poste de coordinateur de la campagne de Didier Drogba. Un an plus tard, il décide de rejoindre le camp Sory Diabaté, proche de feu Sidy Diallo. Vendredi, Sory et Eugène Diomandé se sont rencontrés pour annoncer cette nouvelle.

" J'ai discuté avec les trois candidats. Malgré les réticences, j'avais opté pour Didier Drogba. Je connaissais bien Sory, il portait en lui les gènes d'une reconstruction, mais pour des raisons personnelles, j'ai cédé à la pression. Didier Drogba incarnait à ce moment là aux yeux des sportifs celui qui pouvait apporter le renouveau. Il était un candidat neuf avec un carnet relationnel très riche. Malgré nos divergences, je reconnais que Sory Diabaté est très respectueux pour qui j'ai de l'affection et de l'estime. Avec Didier Drogba, il y a eu des divergences dans l'approche de la campagne. Il était difficile de faire chemin ensemble. Avec Sory nous avons envisagé une collaboration élective. Nous avons des destinées électives et c'est cette approche que nous avons décidé d'officialiser aujourd'hui. Je suis de retour à la maison, je suis revenu au bercail. Personne ne m'a dicté mon choix d'aujourd'hui. J'espère contribuer à l'avènement du président Sory à la tête de la FIF. Je m'opposerai à la tentative d'exclusion de Sory Diabaté'', a soutenu Eugène Diomandé.

Critiqué pour la non constance de ses positions, Eugène Diomandé a posté un message sur sa page Facebook, affirmant que le choix de Sory Diabaté, qui ''paraît être le deuxième, est en réalité de le premier''.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus