RGPH 2021: Seulement 56% de la population, enregistrés dans l’ Agnéby-Tiassa

RGPH 2021: En 10 jours, seulement 56% enregistré dans l’ Agnéby-Tiassa
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 29 novembre 2021 à 15:01 | mis à jour le 29 novembre 2021 à 15:01

Dans l' Agneby-Tiassa, seulement 56% des populations se sont fait recenser dans le cadre de l'opération de Recensement général de la population (RGPH) dont la date de clôture initialement prévue le 28 novembre dernier, est prorogée jusqu'au 7 décembre prochain.

RGPH : Le DG de l' INS appelle à une mobilisation massive des populations de l' Agnéby-Tiassa

Le directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), N’Guessan Doffou, a sollicité, le dimanche 28 novembre 2021, à Agboville, l’adhésion massive des populations de la région de l’ Agnéby-Tiassa, en vue de relever le taux du recensement général de la population et de l’habitat(RGPH). « À ce jour, les statistiques en notre possession, nous donnent un taux d’achèvement autour de 56% dans la région de l’Agnéby-Tiassa. Si le recensement devait s’achever, aujourd’hui, comme prévu, cela voudrait dire que près de la moitié de la population n’a pas été recensée. Et donc, ne pouvait pas être prise en compte dans la mise en place des infrastructures, notamment : les écoles, les hôpitaux, l’adduction en eau potable, l’électricité, etc. », constate amèrement le directeur national du recensement, en présence du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba N’Gou Pierre.

Notons que l’ Agnéby-Tiassa compte 04 départements (Agboville, Tiassalé, Sikensi et Taabo) et 19 sous-préfectures. 14 sous-préfectures ont un taux de couverture supérieure à 50%, 04 sous-préfectures entre 40 à 49% et 01 sous-préfecture en dessous de 40%. Le fort taux a été enregistré dans la sous-préfecture d’Oress-Krobou avec 108,02%. Celle de Céchi vient en dernière position avec un taux de 34,58%. « Il est important pour nous tous de nous mobiliser .... Il ne nous reste que 09 jours. C’est pourquoi, je voudrais exhorter chacun de nous, à plus d’implication afin de recenser l’ensemble des populations », a appelé N’Guessan Doffou, lui-même natif de la région.

Pour le ministre de la Santé, Dimba Pierre N’Gou, initiateur de la rencontre, le recensement général des populations et de l’habitat est une belle opportunité pour disposer d’une base de données qui permettent de mieux planifier le développement. « La région doit s’engager massivement pour 2 raisons importantes. Notamment : rattraper les chiffres sur les données démographiques, du foncier et de l’habitat, mais également, pour montrer son engagement et sa mobilisation autour de son fils. Chers parents, nous devons tous nous mobiliser pour que cette opération de recensement soit une réussite », a lancé le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa. Initialement prévu pour s’achever le 28 novembre, le RGPH 2021 se poursuit jusqu’au 07 décembre prochain. Il coûtera 30 milliards de francs CFA en Côte d’Ivoire et mobilisera 28.500 agents recenseurs.

Tizié TO Bi

Correspondant régional


Afficher les commentaires
Articles les plus lus