RHDP: Frustrés, des militants coincent Adama Bictogo, la colère monte

Les 5 questions dérangeantes des Éveilleurs du RHDP à Adama Bictogo
Par David Yala
Publié le 29 novembre 2021 à 18:09 | mis à jour le 29 novembre 2021 à 18:09

Plus rien ne va au RHDP. Depuis quelques temps, des militants déçus de la gestion du parti présidentiel, ont décidé de donner de la voix à travers des lettres ouvertes. Après la première adressée au président de la République, Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, c’est au tour d’Adama Bictogo, le directeur exécutif du parti, de recevoir, cette fois, la lettre ouverte à lui adressée. Ci-dessous, l’intégralité de la lettre ouverte au Directeur Exécutif du RHDP, Monsieur Bictogo Adama.

Les 5 questions dérangeantes des Éveilleurs du RHDP à Adama Bictogo

(…) Nous les Éveilleurs du RHDP, avant d'être les éveilleurs, nous sommes des militants pour certains depuis la création du parti RDR en 1994 et pour d’autres, sympathisants engagés et déterminés pour la cause du Président. Déterminés et engagés, Nous avons traversé le temps de la lutte depuis l'opposition, en passant par les différentes crises, surtout celle de 2002 et de 2010. C’est ainsi qu’à la prise du pouvoir de notre Président SEM Alassane OUATTARA en 2011, après des élections ouvertes et transparentes, nous avions rêvé de voir des changements qualitatifs sur le plan social des militants qui ont mis tous leurs espoirs sur le Changement de régime avec l’arrivée de notre fétiche aux affaires pour enfin jouir du minimum qui leur avait été confisqué pour des raisons de leur appartenance politique.

De 2011 à 2015, pour le premier mandat du Président, son excellence Alassane Ouattara, nous étions dans une alliance politique pour la gestion du pouvoir. Notre parti d'origine le RDR a organisé à son temps un congrès en 2014 qui a permis à de nombreux militants de dénoncer certains manquements, frustrations et préoccupations tels que :

- l’abandon des militants des premières heures ( Ben RJR , RFR , commissaires politiques, Présidents communaux, secrétaires de section, Présidents comités de base et les membres actifs etc.)

- la Promesse d’une banque des militants qui n’a jamais vu le jour;

- l'insertion socioprofessionnelle des militants encore boiteuse ;

- l'abandon des bases par les cadres ;

En effet, des résolutions avaient été prises par la direction pour apporter des solutions efficaces à ces quelques problèmes clés des militants, certes. Mais jusque-là, cela reste une utopie pour les militants. En dépit de tous ces manquements et le non respect des engagements pris, les militants n'ont pas failli à leur mission régalienne de mobilisation et ont répondu présents à tous les appels du parti jusqu'à la brillante victoire de notre Président Alassane OUATTARA aux élections de 2015. De 2015 à 2020, durant cette période, les militants ont encore fait bloc autour du Président quant à la mise en place du RHDP, là où certains de nos alliés ont abandonné le navire en pleine mer espérant voir notre chef de fil chavirer seul avec sa troupe, mais la bonne foi des militants a sauvé le parti et empêché la honte au président.

Après cet autre combat pour la victoire du parti en 2015, les militants qui avaient encore une lueur d'espoir pour la prise en compte de leurs préoccupations citées un peu haut ont été encore déçus pour le non traitement desdits problèmes. En outre pour la période électorale de 2020, une période pénible et très compliquée pour le parti qui devrait à lui seul fait face à toute l'opposition réunie, comptait là encore sur ses militants que nous sommes pour relever le défi. Pour l'amour incommensurable qu’on a pour le Président, sans daigner d'un mot, nous avions accompagné le Président tout au long de ce combat en luttant contre des tentatives de coup d’état, des désobéissances civiles, des marches sauvages et consort pour accéder à la victoire finale. Une victoire qui a honoré l'image du parti et de son président sur l'échiquier national et international.

"Nos cadres préfèrent soutenir et entretenir la jeunesse de l'opposition au détriment des militants de base de leur maison politique"

Cher Monsieur le Directeur Exécutif, nous sommes toujours et encore aujourd’hui dans le regret de vous annoncer le non traitement des préoccupations qui sont en autres :

- La promotion et l’insertion des jeunes ;

- financement des micros projets des femmes du parti ;

- financement des projets des jeunes du parti ;

- Manque de solidarité des cadres envers les militants ;

Après observation, il ressort clairement que nos cadres préfèrent soutenir et entretenir la jeunesse de l'opposition au détriment des militants de base de leur maison politique. De plus, certains cyberActivistes de l'opposition qui, plus tard, ont rejoint la lutte, sont mieux accompagnés, mieux entretenus et mieux traités que les cyber-militants de base qui au prix de leurs vies et de leurs propres moyens, ont toujours répondu présents. Le constat est aussi clair que le parti désigne des militants profanes en manque de connaissance sur l'historique du parti à des débats politiques sur des chaînes de télévision qui brillent d'un échec intellectuel à ces occasions alors que nous avons des militants compétents, capables et mieux outillés politiquement pour défendre les idéaux du parti.

Cela se fait aussi sentir auprès des cadres qui préfèrent se faire entourer des parvenus politiques que des militants de base du parti qu'ils jugent déjà acquis à leur cause. Pour enfin terminer cette lettre, permettez nous Monsieur le Directeur Exécutif de nous aider à trouver des réponses pour ces interrogations que nous nous posons :

1) Quel a été le péché commis par les militants envers la direction du parti et les cadres ?

2) Quel est le bilan de solidarité de la direction du parti envers les militants de base ?

3) Quels sont les critères établis par la direction du parti que les militants devraient respecter afin d’être écoutés ?

4) Êtes-vous satisfait à travers la direction du parti d’avoir apporté des améliorations dans la vie des militants?

5) Monsieur le Directeur Exécutif, la direction du parti est-elle vraiment en phase avec les attentes et la vision de son président Alassane Ouattara ?

En espérant avoir des réponses à ces différentes interrogations que se posent la majorité de militants et militantes qui envahissent chaque jour sous la pluie et le soleil les grands rassemblements de notre cher parti. Veuillez agréer Monsieur le directeur l'expression de notre considération distinguée.

Les Éveilleurs du RHDP

Le Président National


Afficher les commentaires
Articles les plus lus