Présidentielle en France : Eric Zemmour annonce sa candidature

Eric Zemmour, candidat à la Présidentielle
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 novembre 2021 à 13:30 | mis à jour le 30 novembre 2021 à 13:32

C'est officiel. Eric Zemmour est candidat à l'élection présidentielle française d'avril 2022. Le journaliste et chroniqueur français a officialisé sa candidature, ce mardi, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Présidentielle française : Eric Zemmour veut déloger Macron de l'Élysée

Le déluge Eric Zemmour est en train de déferler, ces derniers mois, entre paroles d'éclats, doigt d'honneur et annonce de candidature. La présidentielle 2022 en France s'annonce en effet sur des chapeaux de roue, et les potentiels candidats ou ceux qui en ont déjà fait la déclaration sont déterminés à éjecter Emmanuel Macron de la Présidence de la République.

Dans la foulée de l'annonce de sa candidature, le polémiste n'a pas manqué d'évoquer les raisons qui sous-tendent son entrée en politique et sa volonté de briguer la magistrature suprême. « J’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle. J’ai donc décidé de solliciter votre suffrage pour devenir votre Président de la République », s'est voulu formel Eric Zemmour, avant d'expliquer : « Je me suis longtemps contenté du rôle de journaliste, d’écrivain, de cassandre, de lanceur d’alerte. Je croyais alors qu’un politicien alain s’emparer du flambeau que je lui transmettais. Je me disais ‘à chacun son métier, à chacun son rôle, à chacun son combat’. Comme vous, je n’ai plus confiance. Comme vous, j’ai décidé de prendre notre destin en main. »

Puis, il ajoute : « J’ai compris qu’aucun politicien n’aurait le courage de sauver le pays du destin tragique qui l’attendait. J’ai compris que tous ces prétendus compétents étaient surtout des impuissants. »

Avant de tacler Emmanuel Macron : « Le Président Macron, qui s’était présenté comme un homme neuf, était en vérité la synthèse de ses deux prédécesseurs en pire. Que dans tous les partis, ils se contenteraient de réformettes, alors que le temps presse ! Il n’est et pourtant de reformer la France, mais de la sauver. »

Cette annonce de candidature intervient, alors que la polémique sur le doigt d'honneur n'a pas encore refroidi. La présidentielle d'avril 2022 promet donc avec des candidats de poigne tel que Marine Le Pen, Eric Zemmour, Anne Hidalgo ou encore Jean-Luc Mélenchon. Tous déterminés à congédier Emmanuel Macron.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus