Olusegun Obasanjo : Quand son parcours politique inspire Soro

Olusegun Obasanjo et Guillaume Soro
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 décembre 2021 à 10:10 | mis à jour le 13 décembre 2021 à 10:10

Olusegun Obasanjo et Guillaume Soro se sont rencontrés au cours de la médiation nigériane lors de la rébellion ivoirienne, et depuis, les deux acteurs politiques africains se sont fortement rapprochés. L'ancien chef du Parlement ivoirien se rêve d'ailleurs d'avoir un destin similaire à celui de l'ancien président nigérian, son « parrain ».

« Olusegun Obasanjo fut condamné à perpétuité dans son pays, comme je le suis moi aussi »

Exilé en Europe et condamné à perpétuité par la justice ivoirienne, Guillaume Soro ne désespère, pour autant pas, de son avenir politique. L'ancien Président de l'Assemblée nationale a d'ailleurs un canevas que lui inspire son mentor et parrain Olusegun Obasanjo. L'ancien président de la République fédérale du Nigeria semble d'ailleurs avoir de l'affection et de l'admiration pour Soro Kigbafori Guillaume, pour qui il prédit un avenir politique radieux.

« Je n’ai aucune raison de penser le contraire. Guillaume Soro a beaucoup appris, et je crois qu’il va continuer dans cette voie. Il sera bien préparé pour affronter l’avenir », avait-il déclaré. Le mardi 27 mars 2018, Obasanjo et Soro s'étaient par ailleurs rencontrés à Abidjan, en marge de l'Africa Ceo Forum. Cette rencontre avait suscité de nombreuses politiques.

Guillaume Soro reste toutefois attaché à l'ex-chef d'État nigérian, dont à qui il s'identifie pour se projeter dans l'avenir. Après avoir posté une photo de lui et d'Obasanjo sur son compte Twitter, Soro guillaume a fait ce commentaire : « Chers tous, cet homme ? C’est Obasanjo Olusegun, ancien Président de la République fédérale du Nigeria. Cette photo ? Elle a été prise en 2005 à Port Harcourt, la capitale de l’État du Rivers au Nigeria. »

Puis, il établit cette similitude : « En 1995, arrêté et jeté en prison pour tentative de coup d’État, Olusegun Obasanjo fut condamné à perpétuité dans son pays, comme je le suis moi aussi, arbitrairement dans mon pays, exactement pour les mêmes motifs fallacieux et mensongers. »

Avant d'ajouter : « Pour lui, Dieu en a décidé autrement heureusement ! Libéré, il devint président de son pays et fit deux mandats présidentiels honorables. Retraité, il vit aujourd’hui paisiblement dans son village à Ota. »

Comparaison n'est certes pas raison, mais l'ancien Député de Ferkessédougou croit fermement en cette trajectoire politique, car pour lui, « la terre est ronde et elle tourne ».


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus