Facebook : De faux profils créés au nom de la ministre Mariatou Koné

Mariatou Koné met à nu les pirates des réseaux sociaux
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 17 décembre 2021 à 14:05 | mis à jour le 17 décembre 2021 à 14:05

Dès sa prise de fonction au ministère de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné a été confrontée à des couacs dans les examens à grand tirage. Voilà que des personnes tapies dans l'ombre reviennent à la charge en créant de faux profils au nom de la ministre.

Mariatou Koné met à nu les pirates des réseaux sociaux

Avril 2021, le Président Alassane Ouattara nomme Mariatou Koné en qualité de ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, en remplacement de Kandia Camara Kamissoko, promue ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine. Et depuis, la nouvelle ministre chargée de l'école ivoirienne met un point d'honneur à sortir le système éducatif de sa léthargie et le porter au sommet de l'excellence. En témoignent les états généraux de l'éducation nationale initiés par son département ministériel.

Cependant, à peine deux mois après son arrivée à la tête dudit ministère que Professeur Mariatou Koné a été confrontée à une situation des plus embarrassante. Une sorte de boycott au nouvel élan qu'elle entend impulser dans le système éducatif. Le 14 juin 2021, l'épreuve de Physique-Chimie soumise aux candidats du Brevet d'étude du premier cycle (BEPC) comportait un exercice dont le cours n'était nullement dans le programme pédagogique de l'année scolaire 2020-2021. Dès le lendemain, c'est l'épreuve de l’épreuve de Mathématique qui est truffée d'irrégularités.

« Je suis convaincu que c'est un boycott de l'action de la Ministre Mariatou Koné dans sa volonté de réformer l'éducation nationale. On veut lui faire payer son outrecuidance de vouloir changer un système qui fait manger beaucoup de personnes », avait alors prévenu el-Hadj Mamadou Traoré, ancien Directeur général de l'Institut national de formation sociale.

Alors que les choses semblent aller pour le mieux pour la ministre Mariatou Koné, qui trouve peu à peu ses marques, qu'elle est à nouveau dans le viseur de cybercriminels. Des personnes tapies dans l'ombre et aux desseins inavoués ont en effet créé des profils au nom de Mariatou Koné sur les réseaux sociaux. Ces comptes portent entre autres les noms de profils « Mariatou KONE Officiel », « Mariatou KONE_DON officiel », « Maman Mariatou Koné officiel ».

Dans un tweet, la ministre Mariatou Koné, en déplacement en Turquie pour y représenter le Président Ouattara, a clairement indiqué qu'il s'agit de « FAUX COMPTE ». Cette mise au point est d'autant plus nécessaire que la ministre entend réduire, autant que faire se peut, l'action de cette mafia qui cherche à saboter son travail, et dont l'étendue de la nuisance est loin d'avoir été totalement évaluée.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus