Bénin : L'émouvant hommage de Patrice Talon à Desmond Tutu

Bénin : L 'hommage rendu par Patrice Talon à Desmond Tutu
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 27 décembre 2021 à 15:10 | mis à jour le 27 décembre 2021 à 15:10

Patrice Talon, président de la République du Bénin, a rendu hommage à Desmond Tutu, figure emblématique de la lutte contre l'apartheid, décédé le dimanche 26 décembre 2021, à l'âge de 90 ans.

Pour Patrice Talon, Desmond Tutu est « un humaniste dont l’action inspirera les générations »

Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’Apartheid en Afrique du Sud, s’est éteint le dimanche 26 décembre 2021, au lendemain de la fête de Noël. Patrice Talon, le président béninois, qui connaissait cette personnalité d’exception, s’est fendu d’un tweet dans lequel il rend hommage à l’archevêque anglican, mort à l’âge de 90 ans. Pour le locataire de la Marina, feu Desmond Tutu restera à jamais un nom gravé dans l'histoire.

"Desmond Tutu, un nom à jamais gravé dans l’histoire. Homme d’Église, il était aussi et surtout un humaniste dont l’action inspirera des générations et résistera à l’usure du temps", a écrit le président béninois sur le réseau social. Le chef de l' État béninois a ensuite présenté ses "condoléances au peuple et aux dirigeants sud-africains, ainsi qu’à sa famille… en ce moment de douleur ressentie par-delà le monde". "Puisse son âme reposer en paix", a ajouté M. Talon. Avant lui, le président Cyril Ramaphosa de la République sud-africaine a salué la mémoire d’un des héros du pays dans un message adressé à la nation dimanche soir.

"C’était un homme d’un courage inflexible, fait de convictions morales, et dont la vie a été menée au service des autres. Il incarnait, de plusieurs façons, notre humanité. Le fait qu’il était malade depuis quelque temps n’atténue pas le choc ressenti par l’Afrique du Sud en ce triste jour. Il était franc, direct, et n’hésitait pas à dire la vérité à ceux qui étaient au pouvoir, même lorsque cela signifiait critiquer les gouvernements de l’ère démocratique. C’est pour ses mots et ses actions, face à la brutalité du régime de l’apartheid, qu’il a été honoré du prix Nobel de la paix. Et c’est en le recevant qu’il a déclaré : "il n’y a pas de paix tant qu’il n’y a pas de justice", a-t-il affirmé lors d'un discours télévisé.

Le successeur de Jacob Zuma a annoncé que l'Afrique du Sud se mettra officiellement en deuil, avec les drapeaux en berne dans tout le pays et devant les ambassades sud-africaines dans le monde. Et ce jusqu’à la veille des obsèques de l’icône de la lutte contre l’apartheid, prévues pour le 1er janvier 2022. Desmond Tutu, fils d’instituteur et de lavandière, ayant grandi à Klerksdorp, à 150 km de Johannesburg, a été le second Sud-Africain de l’histoire à se voir décerner un prix Nobel de la paix, en 1984. Le premier avait été remporté en 1960 par un autre homme de clergé, le révérend pacifiste Albert Luthuli, alors président du Congrès national africain (ANC).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus