Préparation opérationnelle des Forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI)

Les Forces françaises en Côte d'Ivoire renforcent leur esprit « guerrier »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 décembre 2021 à 18:03 | mis à jour le 27 décembre 2021 à 18:03

Les Forces françaises en Côte d'Ivoire se sont livrées à plusieurs exercices afin de se renforcer à tous niveaux. La séquence de préparation opérationnelle et d'aguerrissement a eu lieu dans l'enceint du 43e BIMA, selon le ministère français des Armées, qui ne précise aucune date.

Les Forces françaises en Côte d'Ivoire renforcent leur esprit « guerrier »

Les soldats français des différentes compagnies de la 43e Brigade d’infanterie de Marine (BIMa) sont loin de se tourner les pouces. Même si l'on observe une relative paix dans le pays ces dernières années, les Forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI) mettent à profit ce temps pour renforcer leurs capacités et se préparer à toutes éventualités.

À la faveur du mandat XXI, les FFCI se sont livrés à séquence de préparation opérationnelle et d'aguerrissement particulièrement intense durant plusieurs mois. Les différentes compagnies du 43e BIMa, notamment le Génie, l'Infanterie, l'Escadron blindé et l'Artillerie, étaient alors à pied d'oeuvre lors de ces stages d'aguerrissement. Il s'agissait en effet pour ces militaires de renforcer leur mental, l'esprit « guerrier » des unités, et leur condition physique. De même, ces exercices participent à la préparation au combat de « haute intensité » en forgeant les corps et les esprits.

« Plusieurs semaines de stage se sont enchaînées, durant lesquelles les unités ont alterné des pistes groupes, individuelles, du combat de nuit et du combat au corps à corps, afin de maintenir un haut niveau de préparation opérationnelle », apprend-on du portail officiel du ministère des Armées. L'on note par ailleurs qu'une « section d’infanterie a battu le record en réalisant le meilleur temps sur la piste collective CROCO, composée de 17 obstacles ».

Les Forces Françaises en Côte d'Ivoire (FFCI), faut-il le rappeler, ont été créées le 1er janvier 2015, dans le cadre de l'accord de partenariat de défense 2012 entre la Côte d'Ivoire et la France. Composées de 900 militaires, les FFCI constituent la réserve opérationnelle des armées pour l’Afrique centrale et de l’Ouest et chargées d’appuyer et de soutenir les opérations dans la zone.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus