Mali : Isolé par les Occidentaux, Assimi Goïta tisse sa toile diplomatique

Assimi Goïta et l'Ambassadeur Hassan Nacici se remémorent leurs « liens historiques »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 décembre 2021 à 16:23 | mis à jour le 28 décembre 2021 à 16:23

Assimi Goïta n'entend pas laisser son pays, le Mali, reclus de la Société des Nations. Le président de la transition malienne est en relation diplomatique avec certains États, notamment le Maroc, dont l'Ambassadeur a été reçu, ce mardi 28 décembre 2021, en audience à Koulouba.

Assimi Goïta et Hassan Nacici se remémorent les «liens historiques» entre Bamako et Rabat

Le Mali est à la croisée des chemins ces derniers mois. L'annonce du déploiement des mercenaires du groupe russe Wagner a en effet suscité des brouilles entre Bamako et Paris. Des officiels Français, dont Emmanuel Macron, n'ont pas manqué de tirer à boulets rouges sur Assimi Goïta et les autorités de la Transition malienne du fait de leur rapprochement avec ces paramilitaires Russes.

Dans un communiqué conjoint, quinze pays occidentaux (Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Estonie, France, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède) ont condamné « fermement le déploiement de mercenaires sur le territoire malien », avant de mettre en demeure les autorités maliennes quant à l’organisation, dans les meilleurs délais, des élections. Et ce, conformément à leur engagement vis-à-vis de la CEDEAO et de la Communauté internationale.

Emmanuel Macron, qui avait annoncé son arrivée à Bamako, le lundi 20 décembre 2021, a finalement ajourné ce voyage à cause des dissensions entre lui et le chef d’État malien à propos des sujets à aborder.

C’est dans cette atmosphère diplomatique quelque peu hostile que le Président Bamako se tisse une toile diplomatique avec d’autres États. Après avoir reçu plusieurs personnalités venues d'horizons divers, notamment le secrétaire d’État allemand du ministère des Affaires étrangères, le médiateur de la CEDEAO, l'ancien Président nigérian Goodluck Jonathan, le président de la CAF, Patrice Motsepe, pour ne citer que ceux-là, c'est au tour de l'ambassadeur marocain d'être reçu à Koulouba.

« Le Président de la Transition, SE, le Col Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a accordé, ce mardi, une audience à l’Ambassadeur du Maroc, Hassan NACIRI, en fin de mission au Mali. Une occasion pour le diplomate de rappeler les liens historiques entre le Mali et son pays », peut-on lire, ce jour, sur le compte Twitter de la Présidence malienne.

À noter que le Colonel Assimi Goïta avait reçu en audience, dans la matinée du 24 décembre 2021, SEM Harouna Samacké, Ambassadeur désigné du Mali à Moscou (Fédération de Russie). Certainement pour les besoins de la cause.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus