PSGOUV 2022-2024: Ouattara annonce 3 182,4 milliards de FCFA

Ouattara lancement le deuxième PSGOUV 2022-2024
Par Eugène SAHI
Publié le 02 janvier 2022 à 10:31 | mis à jour le 02 janvier 2022 à 10:57

Un deuxième Programme social du gouvernement (PSGOUV) est annoncé. Il s'établit à 3 182 milliards de F CFA, indique dans son message à la Nation, le président de la République, Alassane Ouattara, ce 31 décembre 2021.

Ouattara annonce le lancement du 2e programme social du gouvernement (PSGOUV 2022-2024)

“Dans ce cadre, j’ai instruit le gouvernement à l’effet de lancer dès le mois de janvier un deuxième programme social du gouvernement en vue d'intensifier nos actions de réduction de la pauvreté”, a fait savoir Alassane Ouattara.

Les objectifs de cette deuxième chance de ce nouveau programme social du gouvernement établi sur la période 2022-2024, “d’un montant de 3 182 milliards de F CFA vise à accélérer la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, à apporter des solutions durables à la problématique de la fragilité dans les zones frontalières, au Nord et à améliorer les conditions de vie des populations, notamment les plus défavorisées”, a indiqué le chef de l’Etat dans son traditionnel discours sur l’état de la Nation en fin d’année.

Tirant les leçons de la première phase du PSGOUV, a expliqué récemment en conseil des ministre le porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré, le Premier Ministre Patrick Achi entend mettre un accent particulier sur le suivi-évaluation des activités, avec des vérifications sur le terrain et l’introduction des enquêtes de satisfaction auprès des bénéficiaires des projets.

A la lecture des résultats enregistrés de janvier 2019 à juin 2020, il ressort que des acquis ont été réalisés dans ces différents domaines, entre autres le démarrage, la construction et l’équipement de collèges de proximité, l’acquisition de 225 000 tables-bancs ; le recrutement de 10 300 enseignants 2019. Avec le programme d’électrification rurale, le taux de couverture est passé à 73,6 % à la fin du mois de juin 2020, contre 69 % fin juin 2019.

«Notons qu’en 2019, ce sont 919 localités qui ont été électrifiées dans le cadre des travaux d’amélioration de l’accès à l’électricité. Dans la même veine, le gouvernement a permis à 1 008 853 ménages de réaliser des économies équivalentes à 3,9 milliards au titre de la baisse du tarif social de 20 % et à 203 018 ménages de se raccorder au réseau électrique à 1 000 F CFA, grâce au Programme électricité pour tous (PEPT) », a tenu par préciser le porte-parole du gouvernement, qui d’ailleurs, a rappelé que cette politique sociale du gouvernement a permis aux bénéficiaires (1 214 354, dont 205 501 clients au titre du 1er semestre 2020) de réaliser des économies globales de 6,645 milliards de janvier 2019 à fin juin 2020, dont 2,745 milliards au 1er semestre 2020, dans le cadre du tarif social.

Le renforcement du programme social d’accès à l’eau potable a permis de réparer ou remplacer 2 665 pompes à motricité humaines (PMH) à fin décembre 2019.

«En dehors du PSGouv, d’importantes activités ont été réalisées à fin juin 2020 dans le cadre de l’adduction en eau potable, notamment le renforcement de la production des villes de Tiassalé, Korhogo, Ferké et des localités environnantes, l’alimentation en eau potable des régions du Gôh et de la Marahoué, le renforcement de la production d’eau potable d’Abidjan à partir du champ captant de Riviera SIPIM, l’optimisation de la desserte en eau potable de Cocody nord avec l’apport du projet Saint-Viateur (C2D) », selon le gouvernement ivoirien.

Rappelons que le budget global du PSGOUV 2019-2020 s’établissait à 1 003,4 milliards de F CFA, contre un coût initial de 727,5 milliards de FCFA, en vue d’améliorer davantage les conditions de vie des populations.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus