Maracana "Zébié" de Yopougon: Le maire interdit le tournoi

Tournoi Zébié de Yopougon
Par Eugène SAHI
Publié le 02 janvier 2022 à 12:23 | mis à jour le 02 janvier 2022 à 12:23

L'emblématique tournoi de maracana "Zébié" dans la commune de Yopougon est suspendu jusqu’à nouvel ordre, selon un arrêté de la municipalité dirigée par Gilbert Koné Kafana.

Tournoi Zébié de Yopougon: Gilbert Koné Kafana inquiet pour la sécurité des riverains

Le premier magistrat de Yopougon, Gilbert Koné Kafana interdit jusqu’à nouvel ordre le « tournoi Zébié » sur l’espace communal de Yopougon, rapporte un arrêté signé par le maire Gilbert Koné Kafana et consulté par Afrique-sur7.ci .

Le document publié précise que tout contrevenant à cette décision sera exposé à des sanctions prévues par la loi.

Exposant les motivations d’une telle décision, le maire de Yopougon a indiqué que ce tournoi devenu populaire avec son lot de dérives, fait courir d’énormes risques sécuritaires aux riverains par des actes de vandalisme à répétition, en référence aux malheureux événements qui ont enregistré une victime tailladée à la machette et laissée pour morte, le mercredi 22 septembre 2021.

Ce jour-là, un jeune supporter prénommé Yaya, encore en vie contrairement à ce qui a été annoncé, avait été copieusement bastonné et poignardé à plusieurs reprises. Ce dernier, très mal en point, avait été conduit à l’hôpital par ses parents.

C’était en marge du match de quart de finale dudit tournoi opposant "les jeunes dynamiques" et "Dos argenté", les supporters des deux équipes issues de Wassakara et de Gbeley-Sicobois, deux quartiers bouillants de la commune de Yopougon.

Dans des vidéos amateurs mises en ligne dans la soirée du jeudi 23 septembre, on peut apercevoir un jeune homme recevant de violents coups de machette de la part de certains individus. Après cette journée noire au Zébié, la page Facebook dédiée à l’actualité du Maracana, « We love Maracana », a témoigné son désarroi à travers ces mots: « Plus jamais ça ».

Les scènes de violence sont presque devenues une habitude à chaque édition de ce tournoi, qui a pourtant donné de grands noms à notre football. En 2020, des incidents similaires , à un degré moindre, avaient émaillé la finale. Des supporters rivaux en étaient venus aux mains.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus