CAN: Patrice Beaumelle sur les traces de Yéo Martial et d'Hervé Renard

Côte d'Ivoire  - Patrice Beaumelle, le lieutenant d’Hervé Renard
Par Eugène SAHI
Publié le 21 janvier 2022 à 18:42 | mis à jour le 21 janvier 2022 à 18:43

A l’instar de Yeo Martial et du français Hervé Renard, le sélectionneur Patrice Beaumelle va-t-il donner à la Côte d'Ivoire son troisième titre de Champion d’Afrique lors de cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations?

CAN 2021: Le sélectionneur Patrice Beaumelle va-t-il donner à la Côte d'Ivoire son troisième titre de Champion d’Afrique?

Plutôt que d'entamer une nouvelle expérience avec Hervé Renard dans le Golfe, Patrice Beaumelle choisit de rester en Afrique et attend une opportunité de montrer son savoir-faire en tant que numéro 1. En mars 2020, la Fédération ivoirienne de football (FIF) lui donne sa chance à travers le poste de sélectionneur des Eléphants.

Lieutenant d’Hervé Renard pendant des années, il a gagné deux Coupes d’Afrique des nations, notamment en 2015 avec son mentor et les Éléphants de Côte d'Ivoire. Son objectif : qualifier les Eléphants pour la CAN 2021, déclarait Sory Diabaté, le premier vice-président de la FIF.

Le choix de la continuité

Douzième sélectionneur français de la Côte d’Ivoire, sur une trentaine que le pays a connue après notamment Paul Gevaudan, Henri Michel, Sabri Lamouchi ou Philippe Troussier. Patrice Beaumelle succède à l’Ivoirien Ibrahim Kamara limogé en raison de mauvais résultats. Les noms des Français Alain Giresse et Albert Cartier, du Portugais Paulo Duarte et même de l’Italien Massimiliano Allegri avaient été cités par la presse ivoirienne.

Mais « le choix de la prudence et de la continuité » finit par payer.

Crise sanitaire liée au Covid-19 oblige, l’entraîneur patiente plusieurs mois avant de diriger son premier match à la tête de l’équipe nationale ivoirienne. Et les débuts ne sont pas aussi bons qu’espéré. Au nul obtenu contre la Belgique (1-1), le 8 début octobre 2021, succède une défaite contre le Japon (1-0) quelques jours plus tard pour son deuxième match amical sur le banc.

Un revers en forme d’avertissement pour Patrice Beaumelle et son groupe. De retour à la compétition pour la fin des qualifications de la CAN en novembre 2020, la Côte d’Ivoire se reprend et son sélectionneur obtient trois victoires et un nul en quatre matchs. Un parcours qui lui permet de décrocher le sésame tant convoité pour le tournoi continental.

Deux amicaux et deux belles performances plus tard, Patrice Beaumelle et son équipe tiennent la forme alors que commencent les éliminatoires en vue de la Coupe du monde 2022. Invaincus pendant les cinq premières rencontres, avec quatre succès et un nul, les Éléphants ratent pourtant leur billet pour le Mondial au Qatar.

La faute à une défaite au Cameroun (1-0) lors d’une "finale" pour la qualification, le 16 novembre 2021. Battus sur un but du Lyonnais Karl Toko-Ekambi, le sélectionneur et son équipe ne joueront pas le Mondial. Un échec cruel qui vient ternir le bilan de huit victoires, quatre nuls et deux défaites en 14 rencontres. Le tout avec 22 buts marqués pour simplement neuf encaissés.

Une CAN 2021 aux allures de rachat

Et voilà les Eléphants de Côte d’Ivoire qui disputent la 33e Coupe d’Afrique des Nations, au Cameroun depuis le 9 janvier 2022 et de fort belle manière. Puisqu’ils ont éliminé, jeudi, l'Algérie tenant du titre comme lors de la CAN en 1992; une compétition que les hommes de l’Ivoirien Yeo Martial ont remporté au bout du compte face au Ghana, aux tirs au but.

En 2015, la Côte d'Ivoire remportait sa seconde Coupe d'Afrique des Nations et Yéo Martial, tout comme Patrice Beaumelle dans le staff technique, ont été d'un grand soutien pour Hervé Renard. L’histoire de la CAN, a montré que les équipes peuvent se transcender pour gagner la compétition. En témoigne le sacre de la Zambie, face aux Eléphants, en 2012.

Aujourd’hui, l'équipe ivoirienne peut se vanter de posséder dans ses rangs des joueurs jouant dans de grands championnats européens, comme les défenseurs Eric Bailly à Manchester United, Serge Aurier, ancien du PSG et Tottenham, ou encore l'attaquant Nicolas Pépé avec Arsenal. Patrice Beaumelle compte sur un joueur, en particulier l'attaquant de l'Ajax Amsterdam Sébastien Haller. L'avant-centre de 27 ans a marqué 45 buts en un an depuis son arrivée à Amsterdam.

L'équipe de Belmadi et Mahrez a été dominée, jeudi 20 janvier, par une Côte d'Ivoire appliquée et soucieuse d'éliminer un concurrent au titre (3-1). Le champion d'Afrique sort donc sans gloire du tournoi. Est-ce l’équipe de rêve tant attendue? On pourrait répondre par l'affirmative. La preuve est donnée jeudi 20 janvier quand la Côte d'Ivoire piétine et élimine les Fennecs d'Algérie, champions en titre de la Coupe d’Afrique des Nations. Avec une moyenne d’âge de 27 ans, le sélectionneur Patrice Beaumelle semble avoir trouvé le juste milieu entre jeunesse et expérience pour faire la différence et gagner la CAN 2021 au soir du 6 février 2022.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus