Tunisie : 6 joueurs positifs au Covid avant le match contre la Mauritanie

Tunisie - Mauritanie - Can 2022
Par Eugène SAHI
Publié le 14 janvier 2022 à 15:23 | mis à jour le 14 janvier 2022 à 15:23

Tunisie - La Fédération tunisienne a annoncé jeudi que six joueurs viennent d'être testés positifs au Covid-19. Il s'agit de Mohamed Drager, Naïm Sliti, Issam Jebali, Oussama Haddadi, Yoann Touzghar et Dylan Bronn.

Après la défaite contre le Mali, l’effectif de la Tunisie amoindri

Le cauchemar continue pour la Tunisie à moins de 48 heures de son deuxième match de la Coupe d’Afrique des Nations contre la Mauritanie, dimanche (17 heures).

Après une défaite inaugurale face au Mali (0-1), dans des circonstances arbitrales ubuesques, les Aigles de Carthage devront composer sans une partie de leur effectif face à la Mauritanie. Dimanche, l'entraîneur Mondher Kebaier sera privé de six éléments.

Dans le cadre des tests périodiques de prévention des infections par le virus Corona, effectués par la Confédération africaine de football (CAF), avant chaque match comme le stipulent les lois du tournoi, les tests effectués ce matin ont révélé que Naim Al-Saliti, Yohan, Tozgar, Osama Al-Hadadi, Mohamed Drager et Dylan Brun et Issam Al-Jabali ont été infectés par le virus par le virus Corona et ont été isolés du groupe.

Avec cet effectif, une nouvelle défaite signerait probablement la fin de la compétition pour la Tunisie, qui devrait se raccrocher à une hypothétique place de meilleur troisième salvatrice.

La victoire du Mali sur la Tunisie (1-0), match de la CAN écourté qui a fait polémique, est homologuée par la Confédération africaine de football (CAF), a-t-elle annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi. La commission d'organisation des compétitions de la CAF a en outre décidé «le rejet de la réserve formulée par l'équipe tunisienne», est-il précisé dans un communiqué.

Mercredi à Limbé pour la Coupe d'Afrique des Nations, l'arbitre zambien Janny Sikazwe avait sifflé trop tôt la fin du match, par deux fois, l'arrêtant finalement à quelques secondes de l'écoulement des 90 minutes règlementaires, sans faire jouer de temps additionnel. Cet incident rarissime avait rendu furieuse l'équipe de Tunisie, qui espérait encore égaliser.

Cette décision «inexplicable», selon le sélectionneur des «Aigles de Carthage» Mondher Kebaier, a été jugée «scandaleuse» par la presse tunisienne. L'arbitre a probablement été victime d'un malaise, par 35°C et 65 % d'humidité en début d'après-midi, selon une source à la CAF, ce qui expliquerait son erreur.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus