La vente Artcurial de Marrakech confirme l’engouement pour l’artiste ivoirien Aboudia

la toile de Abdoulaye Diarrassouba , dit ABOUDIA.
Par Ambre Delcroix
Publié le 19 janvier 2022 à 17:04 | mis à jour le 19 janvier 2022 à 17:36

L'artiste ivoirien Aboudia suscite de l'intérêt. La célèbre maison d’enchères ARTCURIAL organisait le 30 décembre dernier une vente événement « Un Hiver Marocain » à La Mamounia de Marrakech, le rendez-vous incontournable des amateurs d’art qui a servi de vitrine à plusieurs peintres, dont Abdoulaye Diarrassouba, dit ABOUDIA.

Aboudia remarqué à l'événement « Un Hiver Marocain » à La Mamounia de Marrakech

À cette occasion, 192 lots ont été proposés à la vente sous trois chapitres : Majorelle et ses contemporains, Art Moderne et contemporain et Art Contemporain Africain. C'est dans cette catégorie que l'ivoirien Aboudia a fait sensation.La section « Art moderne et contemporain » réunissait des artistes de différents horizons ! Des Marocains tels que Chaïbia et Melehi, des Africains à l’exemple d’Aboudia ou encore Sidibé et enfin les grands classiques Chagall, Picasso, Matisse et Miró. « Cet événement conforte ainsi la place qu’occupe Marrakech aujourd’hui sur le marché de l’art », a précisé Olivier Berman, Directeur Artcurial Maroc.Dans la section « Majorelle et ses contemporains », des œuvres rares et historiques de Boutet de Monvel, Ackein, Dinet et Majorelle ont été mises en vente.

L’Art Contemporain Africain à l’honneur

La section dédiée à l’art contemporain africain de cette vente à mis à l’honneur les artistes modernes actuellement plébiscités par les collectionneurs privés et institutionnels. Ainsi une grande œuvre du congolais Pilipili estimée 130 000/190 000 dirham marocains MAD a été adjugée 182 000 dirham, soit 17 300 euros.Pour mémoire, Pilipili est l’artiste emblématique de l’école du Hangar créé en 1940 au Congo (ex-belge) et dont les représentations féériques de la nature ont récemment emballé les ventes aux enchères de Paris. La scène émergente d’Afrique des artistes recherchés par des collectionneurs était également représentée dans cette vente.Citons par exemple l’incontournable artiste ivoirien Aboudia, basé entre Abidjan et Brooklyn, dont la cote suit une trajectoire fulgurante depuis quelques mois aux Etats-Unis ! Une de ses œuvres en technique mixte, collage et carton proposée à 330 000/550 000 dirham MDA s’est envolée à plus du double des estimations, soit 1 300 000 dirham MDA (environ 123 400 euros) !Plusieurs œuvres d’artistes d’Afrique de l’Est étaient présentées dont une toile de l’Ougandais Arim Andrew et un dessin sur papier de Tsham (République démocratique du Congo) ainsi qu’une grande scène « à la Breughel » du Kényan Joseph Bertiers.Les femmes dans l’Art Contemporain Africain n’étaient pas en reste dans cette vente avec notamment les œuvres des artistes Ana Silva, Keyezua, Adjaratou Ouédraogo, Lizette Chirrine et Joana Chomali proposées à la vente. Et pour clore en beauté cette section, ce sont les photos des artistes photographes maliens emblématiques Malick Sidibé et Seydou Keïta qui ont été présentées aux acheteurs.

« Un Hiver Marocain » à La Mamounia de Marrakech

Lot 73

Pilipili MULONGOY 1914-2007 – République démocratique du Congo

Sans titre (la chasse des guépards)Huile sur toileHauteur : 107 Largeur : 180 cmEstimation 130 000 - 190 000 MADVendu 182 000 MAD.

Lot 80

William TAGNE NJEPE (twilliam) Né en 1983 - Cameroun

« Enfance volée », 1993 A28, 2020Acrylique sur toileHauteur : 128,50 Largeur : 209 cmEstimation 58 000 - 85 000 MAD vendu 143 000 MAD.

Lot 97 – 1300000

ABOUDIA (Abdoulaye Diarrassouba) né en 1983 - Côte d'Ivoire

Technique mixte sur toileSignée au centre "Aboudia"Hauteur : 158 Largeur : 158 cmEstimation 330 000 - 550 000 MAD

Vendu 1 300 000 MAD

Lot 98

ABOUDIA (Abdoulaye Diarrassouba) né en 1983 - Côte d'Ivoire

Pastel et encre sur papierSigné en bas à droite "ABOUDIA"Hauteur : 58 Largeur : 41 cmEstimation 66 000 - 88 000 MAD

Vendu 403 000 MAD

Lot 122

Mamadou CISSÉ Né en 1960 - Sénégal

« Villes futures », 2016Feutre, encre et crayon sur cartonHauteur : 28 Largeur : 33 cmEstimation 27 000 - 47 000 MADVendu 35 100 MAD

Lot 188 Record de la vente

Marc CHAGALL 1887-1985

« Les amoureux au carré vert », circa 1970-1975Huile sur toileSignée en bas à gauche "Chagall Marc"Contresignée "Marc Chagall"Hauteur : 60 Largeur : 73 cmEstimation 13 200 000 - 16 500 000 MADVendu 14 979 000 MAD, soit 1 423 000 euros

Lot 137

Seydou KEÏTA 1921-2001 - Mali

Sans titre (couple), 1949-51, Tirage de 2000Tirage gélatino argentiqueSigné et doublement daté dans la marge inférieure "49 A 51 Seydou Keïta 2000"38,5 x 53,5 (image)50 x 60 cm (tirage)Vendu 49 400 MAD

Lot 140

Malick SIDIBÉ 1936-2016 - Mali

« À la plage », 1975, tirage de 2000Tirage gélatino argentiqueSigné, doublement daté et titré dans la marge inférieure "à la plage 1975 Malick Sidibé 2000"30 x 44,5 cm (image)40,1 x 50,5 cm (tirage)Vendu 78 000 MAD

Sujet : Ambre Delcroix – photos Olivier Thibaud.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus