Situation au Burkina : Les autorités démentent un coup d'Etat

Situation au Burkina : Les autorités démentent un coup d'Etat
Par K. Richard Kouassi
Publié le 23 janvier 2022 à 12:20 | mis à jour le 23 janvier 2022 à 12:27

Dimanche 23 janvier 2022, les populations du Burkina Faso ont été tirées de leur sommeil par des tirs nourris entendus au camp militaire Sangoulé Lamizana. Si au départ la rumeur annonçait une tentative de coup d'Etat, les autorités du pays affirment que la situation est sous contrôle.

Burkina Faso : Roch Kaboré demeure à la tête du pays

C'est autour de 23 h que ce dimanche 23 janvier 2022 que des tirs ont été entendus à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, plus précisément au camp militaire Sangoulé Lamizana et à la base aérienne de Lwizi, à près de 100 km de la principale ville du pays.

Des informations ont vite fait d'avancer la thèse d'un coup d'Etat contre le pouvoir de Marc Christian Roch Kaboré. Cependant, dans un communiqué officiel, les autorités burkinabè ont démenti la nouvelle. Mais elles ont reconnu que des tirs ont effectivement été entendus. Ci-dessous l'intégralité de la note :




Afficher les commentaires
Articles les plus lus