Opération Barkhane: Un soldat français tué à Gao au Mali

Un soldat français tué à Gao lors d’une attaque contre le camp de Barkhane
Par David Yala
Publié le 23 janvier 2022 à 15:30 | mis à jour le 23 janvier 2022 à 15:35

Alexandre Martin, militaire français de l'opération Barkhane au Mali, a été tué, samedi 22 janvier, dans une attaque au mortier du camp militaire de la dite opération à Gao.

Un soldat français tué à Gao lors d’une attaque contre le camp de Barkhane

Né le 5 mars 1997 à Rouen, le brigadier Alexandre Martin a accompli toute sa carrière au sein du 54e régiment d’artillerie de Hyères, indique France 24.

Alexandre Martin a succombé à ses blessures malgré une prise en charge immédiate​, indique un communiqué du ministère des Armées, alors qu’il était opéré d’urgence à l’antenne médicale du camp​.

Une patrouille d’hélicoptères d’attaque a été engagée pour intercepter et neutraliser les terroristes à l’origine des tirs, indique l’État-major des Armées.

Le brigadier Alexandre Martin est le 53emilitaire français tué au combat au Sahel depuis 2013. Engagé dans le cadre de l’opération Barkhane depuis le 19 octobre 2021, il a succombé à ses blessures causées par des tirs indirects visant la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao samedi.

Le même communiqué fait part de la "très vive émotion" du président Emmanuel Macron et "confirme la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région, aux côtés de ses partenaires".




Afficher les commentaires
Articles les plus lus